AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyJeu 12 Avr - 12:39

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Ça faisait maintenant quelques temps que Lizzy connaissait Jack, la première fois qu'ils s'étaient rencontrés était lors de la mésaventure au Starbucks et ensuite quand elle le croisa au réfectoire pour lui proposer de manger à avec lui à chaque fois qu'elle le voyait seul à sa table. Ils avaient donc eu le temps d'apprendre à se connaître un peu plus au cours de leur déjeuné à l'école et elle se rendit vite compte qu'il aimait sûrement autant Disney qu'elle et sa meilleure amie Zoe, même si cette dernière était carrément Clochette In Real Life!

Ok, Lizzy avait bien compris qu'elle aimait bien passer du temps avec Jack et maintenant qu'elle le connaissait mieux, c'était pas seulement parce qu'elle le trouvait mignon, alors, là, elle l'avouerait pas, même si Zoe essayait de lui tirer les vers du nez, elle n'était pas encore prête à dire qu'elle aimait bien le jeune homme. Bon, elle ne pouvait pas dire si c'était de l'amour, ça ne faisait pas non plus longtemps qu'ils se connaissaient, mais quand même, elle le trouvait de plus en plus charmant. Mais débile fierté, elle le gardait pour elle et se contentait pour l'instant d'apprécier les moments qu'elle passait avec lui en tant qu'amie. Car c'était ce qu'ils étaient maintenant non? Des amis?

C'était le week end et pour une fois, elle n'avait rien à faire, aucun devoir, aucune garde au Starbuck. Elle pouvait donc faire ce qu'elle voulait! Mais Zoe était occupée, ca elle en était sure, mais ils annonçaient beau temps pour samedi... Ok, elle venait d'avoir une idée, elle attrapa son portable et écrivit un sms "Salut Jack, ça te dirait un pique-nique à Central Parc demain? Je viens te chercher à 11h !  =D "  Elle avait réussi une fois à lui soutirer son numéro de chambre lors d'un de leur déjeuner au réfectoire, il n'avait pas voulu le dire, mais avait fait tous les numéros à haute voix jusqu'à ce que l'aura du jeune homme change quand elle dit son numéro à lui. C'était un peu de la triche, c'est vrai. Elle passa ensuite la mâtinée du lendemain (samedi) à préparer le pique-nique, acheter de quoi manger, boire, un plaid pour s'asseoir dessus sans se salir. Quand il fut presque 11h, elle se dépêcha de terminer ses préparatifs, mis une veste et sortie. Elle entra dans la partie des pouvoirs psy, sachant que Jack contrôle le feu et frappa à sa porte.


-Jack! C'est moi, Lizzy! 




_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyLun 30 Avr - 22:26

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Ah les beaux jours pointaient le bout de leur nez. Jack les attendait. Il préférait largement le printemps à l’hiver. Même si sa pyrokinésie était plus utile en période hivernale. Quoiqu’en été cela pouvait toujours servir avec les feux d’artifice. Bref. De toute manière il n’en était pas encore là. Le printemps venait de commencer. A l’académie tout se passait bien. Le blondinet arrivait à un peu mieux contrôler ses pouvoirs. Mais il évitait le plus possible de les utiliser, car il avait toujours la même peur de blesser les gens.

Le jeune homme continuait à passer le plus clair de son temps à dessiner. Ces derniers temps il regardait beaucoup Narnia. Donc il dessinait pas mal de créatures magiques, comme les elfes, les centaures, les fées, etc. De temps en temps il dessinait des paysages de Narnia.

Quelques jours auparavant, Lizzy l’avait appelé pour lui proposer un pique nique au parc. Jack avait accepté l’invitation, mais se demandait encore pourquoi elle l’avait invité lui. Il y avait des tas de mecs mieux alors que le jeune homme était dangereux. Cependant il était quand même content de passer un moment avec la jeune asiatique. D’ailleurs cette dernière ne semblait pas avoir peur de lui, du moins pour l’instant.

Ne sachant absolument pas ce qu’il fallait porter à un pique nique, la veille Jack alla vite fait au supermarché pour acheter des boissons et un dessert. Le pyromane n’avait jamais fait de pique nique. Enfin si, peut-être une fois avec sa mère il y a très longtemps. Mais il ne s’en rappelait plus. Il ne savait pas pourquoi son cerveau mémorisait très bien les souvenirs douloureux plutôt que les joyeux.

Jour J. La nuit avait été un peu agitée. Ce serait mentir de dire que le blondinet ne stressait pas à cause de ses pouvoirs. Histoire de se détendre un peu avant de se préparer il fit quelques croquis en écoutant du violon. Ensuite il prit son petit déjeuner tranquillement. Jack prépara quand même des petits sandwichs. Bon d’accord ce n’était pas de la grande cuisine mais c’était déjà mieux que juste porter des trucs tout prêt. Puis ça lui faisait plaisir de préparer à manger pour Lizzy. Mine de rien il l’aimait bien la petite asiatique. Quand ce fut fini il alla s’habiller. Le beau blond opta pour un jean avec un débardeur. Il enfila une chemise par-dessus le débardeur qu’il laissa ouvert. Il retroussa les manches de la chemise jusqu’au niveau des coudes. Un petit coup de peigne dans sa belle chevelure blonde puis un coup d’œil dans le miroir et c’était bon. Le jeune Collins mit tout ce qu’il avait prévu pour le pique nique dans un sac à dos. Il embarqua aussi le strict nécessaire, c’est-à-dire son téléphone, des écouteurs, son portefeuille, son carnet à dessin et bien sûr les clés. Il enfila ses gants ainsi qu’une paire de converse. Soudain quelqu’un toqua à la porte.

- Jack! C’est moi, Lizzy!

Enfilant une veste, le blondinet récupéra le sac à dos. Il ouvrit la porte et adressa un sourire à son amie. Le jeune homme trouvait la demoiselle de plus en plus jolie. Par contre, il ne saurait pas dire si c’était de l’amour.

- On peut y aller !


_________________
Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Ven 1 Juin - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyLun 21 Mai - 19:01

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Lizzy n'était pas la meilleure pour faire à manger, ca avait toujours été ses frères ou ses parents qui s'étaient assurés de la nourrir. C'était ça de vivre dans une famille de restaurateur coréen. Problème, c'est qu'elle avait toujours trouvé ça ennuyeux d'aider en cuisine, elle trouvait toujours un moyen pour s'enfuir par la porte de derrière ou rester cacher dans un placard. Puis ses frères étaient beaucoup plus vieux qu'elle, ils avaient donc pas réellement besoin d'elle dans leur jambe alors qu'ils devaient se dépêcher de servir une salle complète dans un restaurant. Elle avait donc vécu dans un monde qui sentait la friture, la viande cuite et les nouilles. Si elle passe à côté d'un restaurant coréen, elle se rappelle toujours de sa famille, les souvenirs olfactif sont souvent les plus surprenant. Donc pour le pique nique, elle s'était donc contenté d'acheter des fruits pour le dessert, des légumes comme des carottes et des concombres coupés. Puis, elle avait fait un petit tour chez ses parents la vieille pour ramener quelques petits trucs à emporter en cachette. Ils ne supportaient pas quand elle se servait dans les réserves pour les clients.

Elle était donc prête pour le pique nique et se tenait devant la porte de Jack avec dans son sac à dos tout l'attirail pour que la journée soit parfaite! Elle frappa à la porte et s'annonça. Quelques secondes passèrent et la porte s'ouvrit sur son ami, Lizzy lui sourit.

- On peut y aller !

Elle acquiesça et ils partirent pour Central Park, on n'était pas à New York pour rien et quel meilleur endroit pour manger un pique nique que le plus grand parc de la ville? Alors qu'ils étaient en chemin avec les transports en commun, Lizzy dit :

- Ça me fait plaisir que tu veuilles bien faire un pique nique aujourd'hui avec moi.

Même si techniquement, elle ne lui a pas beaucoup laissé le choix. Quand ils arrivèrent à Central Park, on pouvait voir qu'ils n'étaient pas les seuls à avoir eu cette brillante idée, mais c'était encore vivable, ils trouvèrent un emplacement qui leur permettrait de parler sans que d'autres les entendent et un peu à l'ombre tout en étant aussi au soleil. Parfait quoi. Lizzy sortie son plaid et l'étala sur le sol, elle sortie ensuite tous les différents trucs qu'elle avait apporté.

- J'ai réussi à voler quelques petites spécialités du restaurant de mes parents, mais garde ça pour toi quand je t'inviterais réellement à leur restaurant, j'ai pas vraiment le droit de me servir dans les frigos.

Elle se mit à rire.

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyVen 1 Juin - 20:27

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Quand la jeune asiatique avait toqué à sa porte, Jack était allé lui ouvrir avec le sourire. Fermant sa chambre ils étaient partis en direction du ferry pour se rendre à New York. Le trajet se passa tranquillement. Une fois dans la métropole et dans les transports en commun, elle engagea la conversation :

- Ça me fait plaisir que tu veuilles bien faire un pique nique aujourd'hui avec moi.

Le jeune homme la regarda avec un sourire. Il était sincère. Ce n’était pas l’idée de faire un pique nique qui le surprenait. Mais plutôt le fait qu’elle veuille en faire un avec lui, le pyromane, le mutant dangereux de Westchester. Jamais personne ne lui proposait de faire activité comme ça. Si, une fois il était allé au cinéma avec Johanne. C’était parce qu’elle était triste à cause de lui, sa psychométrie avait encore fait des siennes comme toujours.

- De rien. Ça me fait plaisir que tu aies pensé à moi.

Peu de temps après ils arrivèrent à Central Park. Visiblement ils n’étaient pas les seuls à avoir eu cette idée. L’étudiant commença à stresser en voyant tous les gens qu’il y avait. Ce n’était pas bon pour ses pouvoirs ça. Pourquoi ne pouvaient-ils pas être seuls dans ce parc ? Il n’avait pas envie de faire une autre catastrophe. Lizzy trouva un coin tranquille pour s’installer. En la voyant poser le plaid sur l’herbe afin qu’ils puissent s’installer dessus, il se rendit compte qu’il était vraiment nul en sortie extérieure.

- Ah j’avais pas pensé à ce genre de chose ! On voit que j’ai jamais fait de pique nique hein ?

Il eut un petit rire. Les piques niques et lui ça faisait deux. Les seules fois où Jack allait dans le parc c’était pour dessiner. Donc il s’asseyait directement sur l’herbe, le dos appuyé contre un arbre. Le blondinet posa son sac à dos et commença à sortir ce qu’il avait apporté.

- J'ai réussi à voler quelques petites spécialités du restaurant de mes parents, mais garde ça pour toi quand je t'inviterais réellement à leur restaurant, j'ai pas vraiment le droit de me servir dans les frigos.

Son regard se reporta sur son amie. Elle comptait vraiment l’emmener au restaurant de ses parents ? C’était très gentil et il était très touché, même s’il ne comprenait toujours pas pourquoi elle était aussi gentille avec lui.

- Tes parents ont un restaurant ?

Il avait demandé ça normalement. En plus, elle était sérieuse ? Un restaurant ? Cette fille était complètement inconsciente. Dans un restaurant il y a des fours, du gaz, autrement dit tout ce qu’il faut pour qu’un pyromane fasse un massacre. Jack manipulait le feu. Elle avait déjà oublié ?

- Sinon j’ai apporté des mikados !

Un sourire apparut sur ses lèvres. Il montra le paquet de Mikado.



_________________
Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Sam 4 Aoû - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyDim 3 Juin - 18:32

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Lizzy profita qu'ils aient un peu de temps avant d'arriver à Central Park pour faire part à Jack le fait qu'elle appréciait qu'il ait bien voulu passer du temps avec elle. Elle sait qu'elle peut parfois être un peu envahissante et que Jack n'est pas du genre à trop aimé la compagnie des gens, mais elle n'est pas un gens, elle voit bien que l'aura de Jack semble apprécier sa présence et ce fut confirmer quand il dit à son tour :

- De rien. Ça me fait plaisir que tu aies pensé à moi.

Elle aurait aimé lui attrapé la main pour la serrer de contentement, mais elle savait qu'il n'aimait pas les contacts physiques, elle se retient donc et sourie de toutes ses dents.

Arrivé à Central Park, Lizzy remarqua tout de suite, qu'ils étaient pas les seuls à avoir eu l'idée de venir passer leur journée assis dans l'herbe. Elle vit l'aura de Jack changer, il semblait mal à l'aise et ça se voyait également en le regardant, pas besoin de voir les auras que la foule du parc le dérangeait. Lizzy fit donc attention de trouver un endroit un peu éloigné, c'était un peu dur d'être totalement seul, mais au moins, ils avaient un peu d'intimité là où elle étala son plaid qu'elle avait spécialement pris pour ce pique nique.

- Ah j’avais pas pensé à ce genre de chose ! On voit que j’ai jamais fait de pique nique hein ?

Lizzy se tourne vers lui :

- Quoi ?! tu n'as jamais fait de pique nique ? Et bien, je suis heureuse de faire partie de ton premier pique nique ! C'est un honneur.

Elle fit une courbette et se releva en riant, elle ajouta :

- Ne t'inquiètes pas, c'est pas plus différent qu'un de nos repas à la cafétéria, sauf qu'on est dehors et qu'on mange par terre.

En parlant de manger, elle déballa se qu'elle avait apporté, les plats qu'elle avait volé à ses parents, les boissons, principalement de l'eau en fait, elle se rendit compte qu'elle avait oublié le soda dans sa chambre... Bon, c'est pas grave, ce sera pour une autre fois. Elle lui expliqua ce qu'elle avait prit avec elle et comment elle se l'était procuré, enfin pas en détail, elle voulait pas dévoiler tous ses tours.

- Tes parents ont un restaurant ?
- Ah oui, un restaurant spécialisé en plat coréen, c'est un héritage de la famille Jang, il me semble que ma famille a toujours eu des restaurants même lorsqu'ils étaient encore en Corée, faudra que je demande à mon père un jour.

Elle terminait de tout sortir de son sac et s'installa sur le plaid quand Jack lui présenta un paquet de Mikado :

- Sinon j’ai apporté des mikados !

Elle les accepta et les posa à côté de tous les autres aliments :

- Génial ! J'adore les Mikados !! Ça nous fait un dessert ! C'est parfait !

Elle tapota le plaid à côté d'elle, il y avait assez de place pour qu'ils s'assoient tous les deux :

- Tu viens t’asseoir ?


_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptySam 4 Aoû - 12:14

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Ce n’était pas que Jack n’aimait pas les gens le problème. Mais plutôt que les gens avaient peur de lui. Depuis ses 6 ans, il avait pris l’habitude d’être rejeté par les autres notamment par son père. Le jeune homme était aussi tout à fait conscient qu’il avait des pouvoirs dangereux. Tout comme il savait très bien qu’ils ne les contrôlaient pas. C’est pourquoi il n’aimait pas les endroits avec énormément de monde. Disons que c’était pour se protéger lui mais aussi les autres. L’incendie de sa maison de Détroit au réveil de sa pyrokinésie lui avait suffit. Finalement le blondinet n’avait pas vraiment l’habitude que des personnes soient gentilles avec lui. Lizzy en était la preuve et il ne comprenait pas pourquoi. Sans doute n’était elle pas au courant des rumeurs qui circulaient sur lui.

Le pyromane était sincère quand il disait qu’il était content qu’elle ait pensé à lui pour faire un pique nique. En guise de réponse elle lui sourit. Mais il sentait quelque chose de bizarre, comme si elle se retenait de quelque chose. Elle voulait faire un truc ? Quand le blondinet portait ses gants il n’y avait aucun problème, il pouvait toucher les gens ou objets sans déclencher sa psychométrie. Actuellement il avait ses gants. Ou alors elle n’avait tout simplement pas envie de le toucher. C’était sans doute le cas. Après tout, la sensation des gants au toucher était moins agréable que celle d’une véritable main. Il le reconnaissait et comprenait qu’elle ne veuille pas avoir un contact physique. Mais il n’avait pas envie de faire de bêtises avec son pouvoir. Du moins il n’était pas prêt.

En arrivant sur le parc le jeune homme commença à stresser, car ils n’étaient pas les seuls à avoir eu cette idée. Lizzy l’emmena vers un coin tranquille, un peu isolé. Attends ! Elle avait fait ça pour lui ? Jack ne quittait pas la jeune asiatique des yeux. C’était vraiment gentil de sa part. Quand elle déposa le plaid sur l’herbe, le blondinet lui fit remarquer qu’il n’avait pas pensé à ce genre de choses car il n’avait jamais fait de pique nique.

- Quoi ?! tu n'as jamais fait de pique nique ? Et bien, je suis heureuse de faire partie de ton premier pique nique ! C'est un honneur.

Même avec sa mère il ne se rappelait pas avoir déjà fait un pique nique. Se balader dans un parc oui mais pas pour y déjeuner. Si c’était le cas il devrait s’en souvenir non ? Certes les souvenirs douloureux étaient beaucoup plus nombreux, mais il avait quand même vécu des moments positifs avec sa mère. Et il se rappelait bien de ces moments-là aussi.

- Non, jamais. Avec ma mère, on allait se balader dans le parc. Mais c’était soit avec une glace à la main, soit avec un Starbuck. De temps en temps on se posait, je dessinais tandis qu’elle jouait du violon.

Il se remémorait tout ce qu’il racontait. C’était le bon vieux temps quand sa mère était encore là. Avec elle, il n’avait pas peur de ses pouvoirs et ça ne le dérangeait pas d’être au milieu d’une foule. Jack avait confiance en lui à cette époque. Malheureusement lorsqu’elle est partie tout s’est envolé avec elle.

- Merci. C’est un honneur aussi.

Ses lèvres esquissèrent un sourire. Le blondinet répondit à sa courbette en faisant de même.

- Ne t'inquiètes pas, c'est pas plus différent qu'un de nos repas à la cafétéria, sauf qu'on est dehors et qu'on mange par terre.
- Oui je m’en doute.

Quand il la vit commencer à déballer ses affaires, il se rapprocha du plaid et commença à faire de même. Puis elle lui signala qu’elle avait piqué dans les réserves du restaurant de ses parents. Donc elle lui demandait de ne rien dire le jour où il viendrait au restaurant. Jack s’étonna que les parents de l’asiatique possédait un restaurant et en plus qu’elle veuille l’inviter.

- Ah oui, un restaurant spécialisé en plat coréen, c'est un héritage de la famille Jang, il me semble que ma famille a toujours eu des restaurants même lorsqu'ils étaient encore en Corée, faudra que je demande à mon père un jour.

Donc Lizzy est coréenne. C’était bon à savoir. Jusqu’à présent il n’osait pas dire de nationalité de peur de se tromper. Jack était incapable de différencier les asiatiques. Pour lui c’était un ou une asiatique. Au moins il ne faisait comme les trois quarts des gens qui disait chinois, parce que pour beaucoup de personnes : Asie = Chine.

- D’accord. C’est bien ! Enfin je suppose que ça doit avoir ses avantages et ses inconvénients, un peu comme tout.

Toujours le sourire aux lèvres, il continua de sortir les affaires de son sac à dos. Dans le lot il y avait du coca, de l’ice tea, des trucs à grignoter ainsi que des gobelets en plastique et autres ustensiles nécessaire pour pique niquer. Il en sortit des mikados qu’il présenta à la demoiselle.

- Génial ! J'adore les Mikados !! Ça nous fait un dessert ! C'est parfait !

Son sourire s’agrandit en voyant qu’elle adorait les mikados, donc qu’il avait fait un bon choix. Jack était bien avec Lizzy. Il n’avait pas vraiment peur. Soudain il la vit lui faire signe de venir s’asseoir à côté d’elle.

- Tu viens t’asseoir ?

Il acquiesça et s’installa aux côtés de la coréenne. Le blondinet lui montra les bouteilles :

- Qu’est-ce que tu veux boire ?

Une fois qu’elle avait fait son choix, il prit un gobelet et la servit. Ensuite il se servit à son tour. Pour éviter de laisser un blanc, il entama la conversation.

- Ça fait longtemps que tu es aux Etats-Unis ?




_________________
Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Mar 18 Sep - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyJeu 13 Sep - 16:54

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Alors qu'ils installaient tout pour le pique-nique Lizzy fut surprise d'entendre que c'était le premier de Jack, elle pensait que tout le monde avait déjà essayé de manger sur un tapis dans l'herbe avec des amis ou sa famille. Mais sans jugement, elle s'étonna et se félicita d'être le premier pique-nique du jeune homme.

- Non, jamais. Avec ma mère, on allait se balader dans le parc. Mais c’était soit avec une glace à la main, soit avec un Starbuck. De temps en temps on se posait, je dessinais tandis qu’elle jouait du violon.

Elle ne savait finalement pas grand chose de personnel sur Jack, elle savait qu'il était gentil et euh.... mignon, qu'il aimait dessiner et les disneys. Qu'elle aimait passer du temps avec lui mais il ne lui parlait jamais de sa famille. Faut dire, elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de parler de la sienne non plus. Elle passait surtout son temps à raconter ses aventures avec sa meilleure amie et ce qu'elle pouvait voir à son travail à mi-temps au Starbuck. Vu que Jack ne mentionnait pas son père, elle déduisit qu'il avait surement vécu qu'avec sa mère.

- Ça sonne comme quelque chose de vraiment agréable.

Elle essaye de s'imaginer un mini Jack entrain de dessiner pendant que sa mère joue du violon. Puis, elle essaie d'imaginer avec sa famille... Non, jamais, ils sont bien trop bruyant pour s'asseoir tranquillement dans un parc si ce n'est pour manger quelque chose.

- Merci. C’est un honneur aussi.

Le visage de Lizzy s'illumina, elle avait bien vu que l'aura de Jack c'était teinté d'une couleur qui ressemblait à de la nostalgie, peut être triste? Mais qu'il était sincèrement heureux d'être ici avec elle. Elle avait fait une petite courbette pour souligné l'expression c'est un honneur et elle fut satisfaite en voyant que Jack se prenait au jeu et faisait de même. Elle rassura quand même le jeune homme en lui expliquant ce qu'était un pique nique, vite fait au cas où, même si elle s'imaginait bien qu'il devait le savoir. Qui n'a pas accès à la télé de nos jours?

- Oui je m’en doute.

Ils déballèrent les affaires de leurs sacs et Lizzy étala les victuailles du restaurant de ces parents en plaisant sur le fait qu'elle les avait volé. Jack lui demanda si elle avait un restaurant, sur quoi elle lui expliqua que oui et qu'elle avait l'impression que sa famille avait des restaurants depuis toujours.

- D’accord. C’est bien ! Enfin je suppose que ça doit avoir ses avantages et ses inconvénients, un peu comme tout.
- C'est sur, la possibilité de toujours bien manger mais de toujours sentir la friture, même quand on a pris une douche. Notre appartement est au dessus du restaurant de mes parents, donc bon... L'odeur est assez tenace.

C'était que depuis qu'elle était en internat, qu'elle avait découvert qu'on pouvait sentir autre chose que la nouille. Jack lui présenta des Mikados qu'il avait apporté, elle s'exclama que c'était une bonne idée pour le dessert. Elle indiqua ensuite la place sur le tapis à côté d'elle et lui proposa de venir s'asseoir. Il s'installa à côté d'elle puis montra les bouteilles qui venaient de sortir de son sac :

- Qu’est-ce que tu veux boire ?
- De l'Ice Tea, merci.

Elle n'avait pas hésité une seconde, elle aimait bien cette boisson et la préféré au Coca. Elle récupéra le gobelet qu'il lui tendait de ses doigts gantés. Elle sortie alors des petites assiettes et lui en passa une.

- Tu peux commencé à te servir si tu le souhaites.

Elle commença à ce servir soit même. Alors qu'elle termina de remplir son assiette, Jack lui demanda :

- Ça fait longtemps que tu es aux Etats-Unis ?

Elle le regarda, c'était peut être l'occasion pour elle d'apprendre un peu plus sur lui. Elle eut une idée. Alors qu'elle sortie les couverts pour tous les deux, elle dit :

- Je veux bien te le dire si on joue un petit jeu. Tu me poses une question, je répond et ensuite, c'est à mon tour, je te pose une question et tu réponds.

Ça lui permettrait peut être de se rapproché un peu plus de Jack, elle espérait qu'il lui faisait assez confiance pour s'ouvrir un peu. Elle, elle lui faisait confiance, il lui avait sauvé les fesses lors de leur rencontre. Elle avala une fourchette de nouilles (elle avait pris des couverts normaux, pour éviter de faire des bêtises avec les baguettes, elle ne savait pas si Jack savait les utiliser, donc, elle avait joué sur le côté safe.) et elle répondit :

- Je suis née aux Etats-Unis, comme mon père et ma mère, ce sont mes grands parents qui sont des immigrés Coréen. Je ne suis donc pas très forte pour parler la langue de mes ancêtres. A mon tour de poser une question - Tu avais quel âge quand tu t'es vraiment passionné pour le dessin ?

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyMar 18 Sep - 18:12

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Pour la première fois depuis qu’il avait aidé Lizzy, il évoquait sa mère. Le sujet des parents était un sujet sensible avec le blondinet. C’est pourquoi il se confiait et s’ouvrait difficilement. Faire confiance à quelqu’un n’était pas quelque chose de simple. Il raconta à la coréenne ses balades dans le parc avec sa mère.

- Ça sonne comme quelque chose de vraiment agréable.

Jack aimait beaucoup ces moments. A cette époque il n’avait pas peur de ses pouvoirs. C’était bien. C’était le bon vieux temps, qui avait pris fin à ses 18 ans.

- Ça l’était.

Le jeune homme était nostalgique des moments passés avec sa mère. Ça lui manquait cruellement. Ils déballèrent leurs affaires et le moral revint. Même s’il n’en avait jamais fait, le pyromane connaissait le principe d’un pique nique. Il n’était pas complètement abruti. Ensuite ils discutèrent du restaurant des parents de Lizzy.

- C’est sur, la possibilité de toujours bien manger mais de toujours sentir la friture, même quand on a pris une douche. Notre appartement est au dessus du restaurant de mes parents donc bon… L’odeur est assez tenace.

Effectivement, c’était un peu la même chose quand on travaillait à Mc Donald. Sauf que c’était de la mal bouffe. Dans la nourriture asiatique il y avait beaucoup de friture donc oui, l’odeur n’était pas top.

- En effet. Si ça peut te rassurer, tu ne sens pas la friture.

Il esquissa un sourire. Lizzy n’avait jamais senti la friture ou les nouilles à ses yeux. Peut-être que le fait qu’il la trouvait jolie y était pour quelque chose. Il lui demanda ce qu’elle voulait boire.

- De l’Ice Tea, merci.

Un gobelet d’Ice Tea pour la demoiselle ! Après l’avoir servi et lui avoir donné son verre, il s’en servi un à son tour. Eh oui, il avait toujours ses gants. Le beau blond les levait uniquement pour dessiner. Hors de question de faire une bêtise en plein milieu du parc ! Il attrapa l’assiette qu’elle lui tendait.

- Tu peux commencé à te servir si tu le souhaites.

Le blondinet prit alors un peu de chaque plat. Ils aimaient bien manger asiatique de temps en temps avec sa mère. Donc il savait utiliser des baguettes. Quand il la vit sortir des couverts occidentaux il fut un peu surpris.

- Ça se mange pas avec des baguettes normalement ?

Ensuite pour entamer la conversation il lui demanda si ça faisait longtemps qu’elle était aux USA. Elle n’avait pas d’accent quand elle parlait et c’était histoire de faire connaissance.

- Je veux bien te le dire si on joue un petit jeu. Tu me poses une question, je répond et ensuite, c’est à mon tour, je te pose une question et tu réponds.

Son jeu le surprit mais pourquoi pas, c’était une bonne idée.

- D’accord, j’accepte.

Au moins ils en sauraient un peu plus sur l’autre. Et puis pour que cela fonctionne il fallait que ce soit à double sens.

- Je suis née aux Etats-Unis, comme mon père et ma mère, ce sont mes grands parents qui sont des immigrés Coréen. Je ne suis donc pas très forte pour parler la langue de mes ancêtres. A mon tour de poser une question - Tu avais quel âge quand tu t’es vraiment passionné pour le dessin ?

Voilà pourquoi elle n’avait aucun accent. Donc en fait elle était plus américaine que coréenne. Sa passion pour le dessin ? Bonne question. Le jeune homme réfléchit à la question en essayant de se rappeler.

- 6 ans. Je trouve que ça permet de s’évader. Les dessins restent, on peut garder des souvenirs avec. On peut faire des choses merveilleuses avec le dessin, comme les premiers Disney dessiné à la main. Quand je dessine j’oublie un peu tout ce qui m’entoure. A moi, Lizzy est un diminutif ou ton vrai prénom ? Je sais pas si tu comprends ce que je veux dire.





_________________
Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Sam 22 Déc - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyMer 19 Déc - 23:00

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Jack parlait rarement de son passé, il semblait ne pas vraiment aimer ça et Lizzy n'avait pas besoin de don pour le deviner, c'était facilement perceptible. Mais à la surprise de la jeune fille, il lui parlait un peu de sa mère, c'était la première fois et elle en était très touchée. Il parut nostalgique quand elle fit remarquer que ça avait dût être un moment agréable.

Ils commencèrent ensuite à discuter des parents de la jeune asiatique, elle expliqua que ses parents avaient un restaurant asiatique et que vu que leur appartement était à l'étage, elle avait tendance à sentir la friture, même après une bonne douche. Elle devrait peut être demander à ses parents d'arrêter les Nems, ce n'était même pas coréen! Mais les touristes adoraient ça..

- En effet. Si ça peut te rassurer, tu ne sens pas la friture.

Elle était rassurée en effet, elle le remercia en souriant. Elle ne s'était rendue compte de son odeur que lorsqu'elle déménagea au dortoir et chaque fois qu'elle passait un weekend chez ses parents, elle revenait avec des vêtements qui sentait les nems fris. Alors que lorsqu'elle vivait là bas, elle était tellement habituée par l'odeur qu'elle n'avait jamais remarqué. Elle indiqua ensuite à Jack qu'elle voulait de l'Ice Tea, puis elle l'invita à se servir. Elle n'avait sortie que des couverts occidentaux, même pour les plats de ses parents.

- Ça se mange pas avec des baguettes normalement ?

Elle sourit gêné, elle ne voulait pas le mettre dans l'embarra ou qu'il s'imagine qu'elle pensait qu'il était incapable de manger avec des baguettes...

- Oui, mais vu que je ne t'ai jamais vu manger avec des baguettes avant, je ne voulais pas t'embarrasser... Mais je peux en prendre la prochaine fois si tu le souhaites?

Il lui demanda ensuite si ça faisait longtemps qu'elle était aux USA, elle eut une idée sournoise, elle voulait en apprendre un peu plus sur lui mais n'osait pas toujours lui poser les questions, elle proposa donc de répondre à ses questions s'il répondait aux siennes.

- D’accord, j’accepte.

Parfait, elle expliqua donc qu'elle était née aux États Unis mais que ses ancêtres étaient coréens. Elle posa ensuite sa question, elle demanda depuis quand il s'était réellement pris pour passion pour le dessin.

- 6 ans. Je trouve que ça permet de s’évader. Les dessins restent, on peut garder des souvenirs avec. On peut faire des choses merveilleuses avec le dessin, comme les premiers Disney dessiné à la main. Quand je dessine j’oublie un peu tout ce qui m’entoure. A moi, Lizzy est un diminutif ou ton vrai prénom ? Je sais pas si tu comprends ce que je veux dire.

Il avait raison et elle l'admirait de réussir à dessiner aussi bien. Elle ressentait un peu la même chose en chantant, elle pouvait s'évader comme lui, mais elle n'était pas sûre que ça pouvait rester graver pour toujours, le chant était plus quelque chose d'éphémère, on avait encore des dessins de la préhistoire dans des grottes, mais personne ne sait quels chants ils avaient à cette époque.

- Lizzy est bien un diminutif, mon "vrai" prénom est Elizabeth, je trouve ça un peu pompeux et personne ne m'appelle comme ça. Je pense que mes parents voulaient me donner un nom "royal", je sais pas trop. Attend, je réfléchis à une autre question.... Bon, je sais pas si ça va te déranger, si tu veux pas répondre, c'est pas grave. Ça fait longtemps que tu sais que tu peux contrôler le feu?

Lizzy avait été tardive, ce n'était pas comme Zoe qui avait découvert sa particularité assez tôt. Pour Lizzy, c'était tombé un peu comme un cheveu sur la soupe. Mais elle savait que pour certaines personnes leur mutation n'était pas synonyme de bons souvenirs et elle avait le sentiment que c'était le cas pour Jack.

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptySam 22 Déc - 17:52

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Lizzy avait apporté des plats provenant du restaurant de ses parents. C’était des plats typiquement asiatiques et coréens. Le blondinet savait que ça se mangeait avec des baguettes, parce qu’avec sa mère ils aimaient bien manger asiatique de temps en temps. Donc Jack savait parfaitement manger avec des baguettes. C’est pourquoi il avait posé la question à son amie.

- Oui, mais vu que je ne t'ai jamais vu manger avec des baguettes avant, je ne voulais pas t'embarrasser... Mais je peux en prendre la prochaine fois si tu le souhaites?

Quoi ? Elle ne voulait pas l’embarrasser ? C’était bien l’une des seules à penser ainsi vis-à-vis du jeune homme. Tous les autres s’en fichaient. La prochaine fois ? Ça voulait dire qu’elle comptait le revoir. Bon en même temps si elle ne voulait plus le revoir elle aurait arrêté tout de suite après qu’il l’ait aidé face aux jeunes avec le Starbucks.

- C’est gentil. Ne t’inquiète pas, je sais manger avec des baguettes. Avec ma mère on aimait beaucoup manger asiatique. Même si j’aimais bien m’en servir en guise d’épée, je sais les utiliser pour manger. Après ça n’empêche pas que tu es plus experte que moi pour t’en servir.

Il eut un petit rire. Lizzy était coréenne donc il était logique qu’elle soit beaucoup plus à l’aise avec les baguettes que le pyromane. Il se rappelait aussi quand avec sa mère, ils faisaient semblant de se bagarrer avec les baguettes en guise d’épée.

Puis vint le moment du jeu des questions. L’un posait une question à l’autre, et l’autre y répondait en posant une autre question. Il expliqua alors sa passion pour le dessin puisque c’était la question que la demoiselle lui avait posé. Ensuite il lui demanda si Lizzy était son vrai prénom ou si c’était un diminutif.

- Lizzy est bien un diminutif, mon "vrai" prénom est Elizabeth, je trouve ça un peu pompeux et personne ne m'appelle comme ça. Je pense que mes parents voulaient me donner un nom "royal", je sais pas trop. Attend, je réfléchis à une autre question.... Bon, je sais pas si ça va te déranger, si tu veux pas répondre, c'est pas grave. Ça fait longtemps que tu sais que tu peux contrôler le feu?

Elizabeth, comme sa mère. Le jeune homme adorait ce prénom, parce que ça lui faisait penser à sa mère et à Pirates des Caraïbes. Il aimait beaucoup l’histoire d’amour entre Will Turner et Elizabeth Swann. L’amour n’a pas de frontière. Au fond il avait envie de trouver quelqu’un comme ça, d’avoir ce genre de relation. Mais il savait que c’était impossible pour lui. Qui voudrait d’un homme qui voit votre passé quand il vous touche et qui est couvert de marques/cicatrices dans le dos et sur le torse ? Personne. On avait beau dire que c’était l’intérieur qui comptait, les gens regardaient quand même le physique.

- Oh ! C’était le prénom de ma mère. J’aime beaucoup ce prénom.

Soudain la question de la coréenne surprit le blondinet. Mais Jack avait accepté le jeu en connaissant les risques. Donc il allait répondre et il voulait être honnête. Il se doutait qu’il aurait des questions sur son passé, c’est pourquoi elle avait demandé ce jeu. Il allait essayer de ne pas trop plomber l’ambiance.

- Ma pyrokinésie s’est réveillé quand j’avais 12 ans. Ça a mis le feu à la maison. J’ai réussi à m’en sortir mais… pas mon père. C’était trop tard.

Après il n’était pas débile et n’allait pas tout lui raconter. Rien qu’en lui répondant la scène lui était revenu à l’esprit. Tant bien que mal il essaya de trouver une question à poser à sa partenaire.

- Moi j’ai le dessin. Pour toi, c’est quoi ? Est-ce qu’il y a quelque chose que tu aimes faire ?

C’était la seule question qui lui était venu à l’esprit. En même temps il faut dire que son esprit était pas mal occupé avec le souvenir du réveil de sa pyrokinésie et son père.



_________________
Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Dim 6 Jan - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyJeu 3 Jan - 19:58

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
- C’est gentil. Ne t’inquiète pas, je sais manger avec des baguettes. Avec ma mère on aimait beaucoup manger asiatique. Même si j’aimais bien m’en servir en guise d’épée, je sais les utiliser pour manger. Après ça n’empêche pas que tu es plus experte que moi pour t’en servir.

Lizzy souris en s'imaginant le jeune homme jouer avec les baguettes lorsqu'il était enfant, elle aurait aimé voir ça. Il devait surement avoir l'air mignon, elle, elle s'était toujours fait réprimandé quand elle commençait à jouer avec ses baguettes, elle et ses frères n'avaient pas le droit de jouer à table, sur ça, ça famille était assez stricte, pas de batailles de baguette à table.

- Eh bien, on se fera une bataille de baguettes la prochaine fois, je n'avais jamais le droit de jouer à table, mais si mes parents ne sont pas là, ils ne peuvent pas m'en empêcher.

Elle souris malicieusement. Commença ensuite le jeu de questions réponses, au tour de Jack, il lui avait demandé si elle s'appelait plus que Lizzy. Elle expliqua que oui, elle s'appelait en fait Elizabeth et qu'elle trouvait que ça faisait un peu pompeux, elle avait à chaque fois la tête de la reine d'Angleterre qui se matérialisait dans son esprit, avec ses chapeaux et ses corgis.

- Oh ! C’était le prénom de ma mère. J’aime beaucoup ce prénom.

Zut! Voilà qu'elle venait de critiquer le prénom de sa mère, elle n'avait pas fait exprès et s'en voulait. Il s'était passé quelque chose avec elle et Jack semblait énormément l'aimer et voilà, qu'elle disait que le prénom Elizabeth était un nom pompeux. Elle avait envie de se taper le front contre un mur mais heureusement, il n'y en avait pas.

- Je suis heureuse qu'une personne aime mon prénom en entier et d'avoir une autre référence maintenant que la Reine d'Angleterre.

Elle avait toujours envie de se taper le front contre quelque chose de dur, mais elle n'avait pas fini d'enfoncer le clou... Elle lui demanda ensuite quand il avait commencé à contrôler le feu, elle aurait dût éviter.... Si elle avait su... comme quoi même si elle voyait les auras des gens, elle ne prédisait absolument pas l'avenir, don inutile! Elle vit de suite l'aura de Jack s'assombrir.... Ce n'était apparemment pas un moment agréable.

- Ma pyrokinésie s’est réveillé quand j’avais 12 ans. Ça a mis le feu à la maison. J’ai réussi à m’en sortir mais… pas mon père. C’était trop tard.

Ok, ouais, elle aurait du tenir sa langue, des fois, elle parlait trop et elle s'en voulait, elle n'aurait jamais deviné que Jack avait vécu quelque chose d'aussi traumatisant. Oui, il était parfois renfermé sur lui même, mais elle n'avait pas imaginait qu'il avait du vivre ça... Elle ne savait pas quoi dire. Elle posa sa main sur la main ganté du jeune homme et le regarda dans les yeux:

- Je suis désolé d'avoir posé cette question, je ne peux pas imaginer comme ça doit être difficile de me partager ces souvenirs. Mais merci de me l'avoir quand même dit, on ne contrôle pas nos dons et j'espère que tu sais que ce n'est pas de ta faute.

Voilà! Elle parlait encore trop, est ce que leur amitié était déjà au niveau des confidences et des conseils? Elle ne savait pas, mais elle l'espérait. L'ambiance avait été plombé par ses questions... Elle s'en voulait... Mais Jack ajouta ensuite :

- Moi j’ai le dessin. Pour toi, c’est quoi ? Est-ce qu’il y a quelque chose que tu aimes faire ?

Au moins, il voulait toujours lui parler, c'était déjà ça... Elle réfléchit pas longtemps à sa question.

- J'aime la musique, surtout le Chant, mais je sais jouer un peu de la guitare, mais je préfère chanter, c'est comme toi, ça me permet de m'évader dans mon univers et de ne plus penser à rien.

Elle regarda leur pique nique et se souvint des Mikados et des fruits qu'elle avait acheté.

- Ça te dit un peu de dessert?

Avait elle gâchait une des ses questions? Peut être, après, il valait peut être mieux, vu les questions déplacées qu'elle trouvait... Elle sortie les Mikados et les fruits et tendit une des boites à Jack. Elle regarda ses mains gantés... Est ce qu'elle allait osé poser la question? il était peut être juste, germophobe? Ou peut être, qu'il n'aimait pas le contact avec certains objets? Ça pouvait aussi être à cause de ses dessins, il avait vu des illustrateurs utiliser des gants pour éviter que le crayon parte sur tout le papier! Ou peut être qu'il trouvait ça juste cool... Elle avait tout de même un pressentiment, il n'allait surement pas aimé qu'elle pose cette question. Bon de tout façon, elle avait déjà gâché leur pique nique avec ses questions indiscrètes, autant mettre tout sur le tapis... Elle aimerait tout de même qu'ils continuent à être amis...

- hm... à mon tour pour poser une question... Pourquoi est ce que tu portes ces gants au juste?

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyDim 6 Jan - 18:15

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
A partir du moment où il a vécu avec sa mère Jack apprit à manger avec des baguettes. Disons qu’avec son père il ne risquait pas de manger asiatique. Bon d’accord à certain moment il se servait des baguettes comme d’une épée mais le jeune homme savait comment manger avec.

- Eh bien, on se fera une bataille de baguettes la prochaine fois, je n'avais jamais le droit de jouer à table, mais si mes parents ne sont pas là, ils ne peuvent pas m'en empêcher.

Cela voulait sûrement dire que les parents de Lizzy étaient assez stricts. Il n’aurait jamais pensé que ses parents soient stricts. Certes à la télé ils disaient souvent qu’en Corée les gens étaient beaucoup plus strict que chez lui (donc aux USA). Le pyromane se méfiait un peu de ce que les journalistes disaient à la télé.

- Oui ! De toute manière ce n’est pas moi qui leur dira.

Les questions/réponses, le jeu favori du blondinet ! C’était ironique bien sûr. Son amie lui indiqua que Lizzy était un diminutif et qu’en fait c’était Elizabeth. Elle avait le même prénom que sa mère. Il lui fit la remarque.

- Je suis heureuse qu'une personne aime mon prénom en entier et d'avoir une autre référence maintenant que la Reine d'Angleterre.

Il n’avait jamais pensé à la Reine d’Angleterre comme référence. Pourtant il avait des origines anglaises étant donné que sa mère était anglaise. En même temps Jack était né aux USA et y avait toujours vécu. Il n’avait jamais mis les pieds dans un pays étranger.

- J’ai jamais eu ça comme référence. Moi j’ai toujours pensé à Pirates des Caraïbes. Maintenant tu as une violoniste.

Puis les questions qu’il redoutait arrivèrent. Bon il avait accepté le jeu en connaissance de causes. Ça commença avec la mort de son père. Génial, c’était parfait pour démarrer en beauté. Le pyromane expliqua que sa pyrokinésie s’était réveillé quand il avait 12 ans. Cela avait mis le feu à la maison et son père n’avait pas pu s’en sortir, car c’était trop tard. La scène défilait dans son esprit et c’était une torture. Lizzy allait sans doute partir en courant et en le laissant seul. C’était ce que faisaient tout le monde. Pour eux, le jeune homme était un meurtrier et ils n’avaient pas envie qu’il déclenche un incendie pour les tuer. A force il avait pris l’habitude d’être abandonné et seul.

- Je suis désolé d'avoir posé cette question, je ne peux pas imaginer comme ça doit être difficile de me partager ces souvenirs. Mais merci de me l'avoir quand même dit, on ne contrôle pas nos dons et j'espère que tu sais que ce n'est pas de ta faute.

Hein ?! C’était bien la première fois qu’une personne lui disait ce genre de choses. Elle s’excusait, elle le remerciait de s’être confié et en plus elle le réconfortait. Cette fille était différente des autres. Jack s’était confié à elle, parce qu’il considérait Lizzy comme une amie. Il lui faisait confiance.

- C’est pas grave, tu ne pouvais pas savoir. En général je ne le crie pas sur tous les toits. Merci.

La jeune coréenne était toujours gentille avec lui, et ce, depuis leur première rencontre. Ensuite pour continuer le jeu il lui demanda qu’elle était sa passion. La réponse ne tarda pas.

- J'aime la musique, surtout le Chant, mais je sais jouer un peu de la guitare, mais je préfère chanter, c'est comme toi, ça me permet de m'évader dans mon univers et de ne plus penser à rien.

Oh Jack aimait beaucoup la musique. Lui, il était plutôt instrument, parce qu’il ne savait pas chanter. La guitare, un de ses instruments de musique préféré avec le violon. Avoir une célèbre violoniste comme mère ça aidait. Même si c’était du passé.

- Je sais jouer de la guitare et un peu du violon. Mais je ne suis pas doué en chant.

En même temps s’il avait amené sa guitare c’est qu’il savait en jouer. Sinon c’était complètement débile.

- Ça te dit un peu de dessert?

Son amie lui tendit une boîte de Mikado. Le blondinet l’accepta avec plaisir et la remercia avec un sourire. Il commença à grignoter un Mikado quand elle posa sa question.

- hm... à mon tour pour poser une question... Pourquoi est ce que tu portes ces gants au juste?

Quoi ? Elle était sérieuse ? Elle ne savait pas qu’il avait un deuxième pouvoir ? C’était sans doute la première personne à ne pas le savoir.

- C’est pour ma psychométrie. Mon deuxième pouvoir. La psychométrie permet de voir le passé de quelqu’un ou d’un objet en le touchant. Donc quand je touche une personne je vois une partie de son passé. Ça peut le faire avec des objets mais uniquement avec des objets qui ont une histoire, une signification particulière. Je ne choisis pas quelle partie du passé je vois. C’est complètement aléatoire. Comme je ne contrôle pas mon pouvoir je porte des gants pour éviter qu’il se déclenche à chaque fois que j’ai un contact. Si tu veux je peux te faire une démonstration, en sachant que je ne choisis pas ce que je vois.

Il avait expliqué en quoi consistait la psychométrie, car il savait que beaucoup de personne ignorait sa signification. Ce n’était pas un pouvoir très connu comme la pyrokinésie ou le genre de choses qu’on voit dans X-Men. Il réfléchit un instant. Il regarda Lizzy.

- Je n’ai pas toujours porté des gants. Ma psychométrie s’est manifestée vers mes 15 ans, quand je vivais avec ma mère. Tout allait bien. Mais un jour quand j’avais 18 ans, alors que je sortais du lycée et que je rentrais à la maison, je reçus un appel. Ma mère était à l’hôpital elle avait fait un malaise. A l’hôpital le médecin m’apprit que ma mère avait un cancer de stade final. Il ne lui restait qu’un mois à vivre. C’était une tumeur au cerveau. Ma mère le savait déjà depuis quelques mois. Comme l’avait dit le médecin, elle est décédée un mois après. Depuis ce jour-là je porte tout le temps des gants.

Finalement Jack lui avait raconté le début de l’histoire des gants. Personne n’était au courant pour sa mère. C’était très douloureux d’en parler. Les souvenirs tournaient dans son esprit. Il fallait qu’il se calme. Soudain il aperçut sa guitare qui était dans son étui.

- On va dire que ça compte comme ma question. Est-ce que ça te dit que je joue de la guitare et toi tu chantes ?

Le blondinet lui montra l’étui à guitare du doigt.



_________________
Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Jeu 7 Fév - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyJeu 31 Jan - 16:10

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
- J’ai jamais eu ça comme référence. Moi j’ai toujours pensé à Pirates des Caraïbes. Maintenant tu as une violoniste.

Elle n'y avait pas pensé pour Pirates des Caraïbes, elle se sentait très éloignée de Elizabeth Swann, pas vraiment aventurière, encore moins fille d'un gouverneur anglais et Lizzy n'avait jamais vécu d'amour passionnel comme l'héroïne avec Will. Puis bon, elle se voyait mal partir sur un bâteau et devenir pirate d'un jour. On pouvait dire qu'elle se sentait un peu plus proche de la mère de Jack, ça devait être parce qu'elle était violoniste, vu sa passion pour la musique, elle arrivait mieux à se comparer à elle.

Le jeu des questions/réponses commença, le début était assez tranquille, pas de questions qui mettaient quiconque dans l'embarra, mais c'était sans compter le talent de Lizzy pour poser les questions qui tue. Si elle avait été animatrice de "Qui veut gagner des millions?", personne n'aurait gagné parce qu'il semblait qu'il y avait une sorte de malédiction autour d'elle qui l'obligeait à poser des questions où personne n'avait envie de répondre. Et justement, grâce à sa merveilleuse question, elle pu apprendre que à cause du pouvoir de Jack, il avait perdu son père par accident. Elle s'en voulait de lui avoir demandé ça... Elle aurait du se douter qu'il y avait quelque chose qui entourait sa pyrokinésie vu le peu de fois où Jack mentionnait sa mutation. Elle s'excusa donc de lui avoir posé la question et de l'avoir mis dans l'embarra. Tout en le remerciant de lui avoir partager ce souvenir et puis, elle voulait être sûre que lui ne se sente pas plus mal, elle voulait lui faire comprendre que ce n'était pas de sa faute et que c'était comme ça qu'elle voyait les choses. Elle imaginait mal Jack faire brûler des choses intentionnellement sans aucune bonne raison et elle se trompait rarement sur la qualité d'une personne. Bon, elle pouvait être naïve mais elle savait rapidement si une personne était mauvaise ou bonne. Merci, les auras, là, ça aidait réellement.

Elle vit que ses paroles avait rassuré Jack, au moins, elle s'était un peu rattrapé par rapport à sa bourde.

- C’est pas grave, tu ne pouvais pas savoir. En général je ne le crie pas sur tous les toits. Merci.

Ça, elle le comprenait totalement et elle se sentait quand même privilégié qu'il ait bien voulu lui partager ça. Elle lui sourit. Elle retira sa main qu'elle avait posé sur la main ganté du jeune homme. C'était à son tour de poser une question, il lui demandant si elle avait un passion comme lui avait le dessin, elle expliqua qu'elle adorait chanter et qu'elle savait jouer de la guitare.

- Je sais jouer de la guitare et un peu du violon. Mais je ne suis pas doué en chant.

Le violon devait certainement venir de sa mère qui été violoniste de ce qu'avait compris Lizzy. Elle se demandait si elle pourrait peut être avoir une petite séance artistique avec lui à un moment. Peut être qu'il voudrait bien jouer de la guitare avec elle, qui sait. Elle proposa ensuite de manger le dessert en proposant les Mikados de Jack. Bon, c'était au tour de Lizzy de poser une question, ça faisait plusieurs semaines qu'elle se demandait pourquoi il portait tout le temps des gants. Elle posa donc la question à 1 millions de dollars... Pourquoi il avait tout le temps des gants ? Elle vit d'abord que Jack fut surpris par sa question, comme si elle posait une question qui avait une réponse évidente. Mais bon, on parlait de Lizzy, elle pensait qu'elle était Sherlock Holmes mais en réalité, elle était juste le Docteur Watson, l'acolyte qui fait des découvertes par hasard.

- C’est pour ma psychométrie. Mon deuxième pouvoir. La psychométrie permet de voir le passé de quelqu’un ou d’un objet en le touchant. Donc quand je touche une personne je vois une partie de son passé. Ça peut le faire avec des objets mais uniquement avec des objets qui ont une histoire, une signification particulière. Je ne choisis pas quelle partie du passé je vois. C’est complètement aléatoire. Comme je ne contrôle pas mon pouvoir je porte des gants pour éviter qu’il se déclenche à chaque fois que j’ai un contact. Si tu veux je peux te faire une démonstration, en sachant que je ne choisis pas ce que je vois.
- Aaaaah.... euh.. d'accord

Elle venait de comprendre et ça expliquait pas mal de choses! Peut être qu'il avait utilisé la psychométrie lorsqu'il l'avait sauvé? Elle n'y avait pas pensé, elle trouvait déjà super cool qu'il l'ait défendu en envoyant des flammes au nez de ces gars. Donc c'est pour ça qu'il portait des gants! Pour éviter de toucher tout et n'importe quoi! Elle se demanda si c'était possible à contrôler, peut être que oui? Elle ne connaissait pas grand chose à ce genre de pouvoir, elle, elle n'arrivait même pas à contrôler sa capacité à voir des auras chez les gens, si, elle pouvait fermer les yeux et parfois, si elle mettait des lunettes de soleil très foncé, elle voyait moins, mais bon, elle allait pas se balader avec des lunettes qui la rendait aveugle. Par contre, est ce que lorsqu'il touchait quelqu'un la personne revoyait aussi son propre passé ou est ce que Jack était le seul à voir? Et est ce qu'il vivait les souvenirs ou est ce que c'était juste comme des rêves? Et puis, est ce que son pouvoir se déclenchait que lorsqu'il touchait quelqu'un avec ses mains ou est ce que ça marchait aussi s'il touchait la personne avec son coude? Ou si il embrassait quelqu'un? EH! Elle pense à quoi là?! Non, mais Lizzy, arrête de t'intéresser aux lèvres de Jack, elles ont rien demandé. Elle essaya rapidement de changer le fil de ses pensées, heureusement, Jack continua.

- Je n’ai pas toujours porté des gants. Ma psychométrie s’est manifestée vers mes 15 ans, quand je vivais avec ma mère. Tout allait bien. Mais un jour quand j’avais 18 ans, alors que je sortais du lycée et que je rentrais à la maison, je reçus un appel. Ma mère était à l’hôpital elle avait fait un malaise. A l’hôpital le médecin m’apprit que ma mère avait un cancer de stade final. Il ne lui restait qu’un mois à vivre. C’était une tumeur au cerveau. Ma mère le savait déjà depuis quelques mois. Comme l’avait dit le médecin, elle est décédée un mois après. Depuis ce jour-là je porte tout le temps des gants.

Et voilà, elle avait finalement réussi à poser une seconde question qui tue... Elle comprenait maintenant pourquoi il semblait si triste quand il parlait de sa mère. Elle aurait aimé le prendre dans ses bras et le réconforter mais elle ne voulait pas le mettre plus mal à l'aise. Elle le regarda triste.

- Je suis désolé pour ta mère, tu sembles vraiment l'aimer, elle devait être une personne formidable. J'aurais aimé la rencontrer et l'écouter jouer du violon. Et puis, j'aime bien tes gants, ça te donne un style à part, ça me plait bien.

Elle lui fit un sourire en coin, c'était vrai, elle s'était posée toute sorte de questions sur ces gants et maintenant, elle avait ses réponses. Elle les trouvait cool.

- On va dire que ça compte comme ma question. Est-ce que ça te dit que je joue de la guitare et toi tu chantes ?

Elle regarda la guitare que Jack pointait du doigt. Lizzy se leva et alla chercher la guitare, elle la passa ensuite à Jack en se rasseyant à côté de lui.

- Avec plaisir, ça te dis une petite cover d'un Disney?

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyJeu 7 Fév - 16:41

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Le jeu des questions/réponses avait commencé depuis un moment. Comme il s’en doutait, Jack avait droit à des questions personnelles, qui le forçait à se confier sur son passé. En plus ça avait démarré avec la mort de son père, la partie qu’il détestait le plus. Même s’il n’avait pas dit à Lizzy que son père le battait, pour lui c’était les premiers souvenirs qui venaient à l’esprit. Il s’était confié parce que c’était Lizzy. Le blondinet lui faisait confiance et la considérait comme une amie. Quand il vit qu’elle s’en voulait d’avoir posé la question, il la rassura. Le sourire de la demoiselle réconforta le jeune homme.

Ensuite vint quelque chose de plus joyeux comme conversation : les instruments et la musique en général. Le pyromane expliqua qu’il jouait de la guitare et un peu de violon. Par contre il n’était pas très doué pour le chant. A un moment ils pourraient peut-être faire des séances artistiques. Ce fut au tour de Lizzy de poser une question. Jack pensait que son amie avait deviné que les gants étaient pour son deuxième pouvoir. Donc il lui expliqua sa psychométrie et lui proposa de lui faire une démo.

- Aaaaah…. euh.. d’accord

Non ! Elle ne savait pas qu’il avait deux pouvoirs ? C’était bien la première. Depuis qu’ils s’étaient rencontrés pour la première fois il pensait qu’elle le savait, étant donné qu’il s’en était servi. Jack retira ses gants. Puis il approcha doucement sa main de Lizzy. Il lui attrapa doucement la main. La psychométrie se déclencha. Soudain le blondinet vit une jeune fille virevolter dans les airs. C’était une fée.

- Une fée…

Visiblement ce n’était pas n’importe quelle fée. Il reconnaissait parfaitement ces ailes.

- Clochette !

Après avoir réfléchi quelques instants, il décida de se confier sur la mort de sa mère. Chose qui n’était pas du tout évidente pour le jeune homme.

- Je suis désolé pour ta mère, tu sembles vraiment l'aimer, elle devait être une personne formidable. J'aurais aimé la rencontrer et l'écouter jouer du violon. Et puis, j'aime bien tes gants, ça te donne un style à part, ça me plait bien.

Jack adorait sa mère. Elle ne le battait pas. Ils faisaient plein de choses ensemble. Avec elle, il n’avait pas peur de ses pouvoirs. Il vivait comme n’importe quel adolescent de son âge. Le beau blond était nostalgique. En revanche il fut surpris lorsqu’elle lui dit qu’elle aimait ses gants et que ça lui donnait un style à part. Ça, c’était sûr, un mec qui porte des gants en plein été ce n’était pas commun.

- Tu n’as pas à t’en vouloir. Ça ne fait pas parti de ta question. C’est moi qui ait décidé de le rajouter et de me confier. Oui, je l’adorais. C’était une mutante aussi, elle contrôlait les phéromones animales. Tu peux toujours l’écouter. On trouve ses cd un peu partout dans les magasins de musique. Il doit aussi y avoir des vidéos sur internet. Merci pour mes gants.

Il répondit à son sourire. Puis il lui demanda si elle voulait qu’il joue de la guitare pendant qu’elle chantait. Jack la vit se lever. Hein ? Elle partait ? Elle ne voulait sans doute plus être amie avec lui. Son cœur commença à se serrer. D’un coup il la vit attraper la guitare. Elle acceptait sa proposition ? Son cœur s’allégea et il se détendit. Lizzy lui donna la guitare et s’assit à côté de lui. Il était content qu’elle reste.

- Avec plaisir, ça te dis une petite cover d'un Disney?

En plus elle venait de prononcer le mot magique de Jack : Disney. Le blondinet hocha la tête avec un grand sourire en guise de réponse. Sortant l’instrument de son étui, le musicien positionna la guitare correctement pour jouer. Il réfléchit à quel Disney jouer. D’un coup il eut une idée. Le beau blond commença à gratter sur sa guitare et joua le début de Où est la vraie vie de Raiponce. Il jetait des petits coups d’œil à son amie pour voir si elle reconnaissait et si elle suivait.



_________________
Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Sam 23 Fév - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyJeu 21 Fév - 9:18

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.

Jack avait expliqué à Lizzy pourquoi il portait continuellement des gants. Elle n'avait pas vraiment réfléchis au fait qu'il puisse avoir un second don. Elle oubliait parfois que c'était le cas pour certaines personnes. Elle n'en connaissait pas beaucoup personnellement, après, elle devait surement en côtoyer certains sans s'en rendre compte comme avec Jack. Comme on l'avait compris, elle n'était pas toujours Sherlock Holmes comme elle espérait l'être. Il lui proposa de lui faire une démonstration, elle accepta, elle était un peu surprise qu'il veuille bien, elle espérait que ça lui ferait pas mal. Elle ne savait absolument pas comment ça marchait et elle essayait de pas laissé son esprit vagabonder à des pensés « impure »...... Bref.... il enleva ses gants et attrapa sa main. C'était la première fois qu'elle sentait les mains de Jack, ça faisait bizarre, elle avait pris l'habitude des gants, même si il n'était pas la personne la plus tactile. Elle attendit que quelque chose se produit, mais elle ne sentit rien... Elle regarda Jack pour s'assurer que ça marchait bien.

- Une fée…

Fée ? De quoi parlait il ? Une fée ? Ou un fait ? Devait elle faire quelque chose ? Elle le regarda perdue...

- Clochette !

AH ! Il parlait de LA Clochette ! Evidemment ! Il n'y en avait qu'une seule de vrai et si le pouvoir de Jack marchait bien, il avait surement vu quelque chose en rapport avec sa meilleure amie. Mais quoi ? Elle passait presque tout son temps avec elle.

- Zoe ? Tu as vu Zoe ? Qu'est ce qu'il se passait ?

Elle était curieuse de savoir, elle ne voyait pas vraiment si elle avait quelque chose à cacher en ce qui concernait sa meilleure amie, elles avaient pas d'énorme secret à ne pas dire et elle avait assez confiance en Jack pour savoir qu'il n'allait pas raconter au premier venu ce qu'il avait vu.

Elle s'excusa ensuite pour ce qui était arrivée à la mère de Jack, il n'avait plus ses parents avec lui et elle se sentait triste. Elle avait du mal à s'imaginer sans sa famille, elle était toujours très dépendante d'eux mais parfois, des choses arrivent et on a pas du tout le choix.

- Tu n’as pas à t’en vouloir. Ça ne fait pas parti de ta question. C’est moi qui ait décidé de le rajouter et de me confier. Oui, je l’adorais. C’était une mutante aussi, elle contrôlait les phéromones animales. Tu peux toujours l’écouter. On trouve ses cd un peu partout dans les magasins de musique. Il doit aussi y avoir des vidéos sur internet. Merci pour mes gants.

- Ah oui ? Elle pouvait « communiquer » avec les animaux ? C'est tellement cool ! J'essaierais de me renseigner alors.

Elle avait comme plan de chercher en rentrant chez elle sur internet des infos sur la mère de Jack et lui acheter au moins un album.

Ils décidèrent ensuite de faire un petit duo, Lizzy allait chercher la guitare de Jack et proposa un Disney. Il commença alors à jouer les notes de « Où est la vrai vie » de Raiponce. Elle sourit, elle avait reconnue la chanson de suite et connaissait les paroles par cœur. Elle se mit à chanter quand ce fut le moment, elle s'imaginait que Jack était Pascal, même s'il était un peu trop grand pour être un caméléon. Quand la chanson se termina, elle se mit à rire.

- D'accord, d'accord, ça te dit un Duo ? On reste sur du Raiponce ?


_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptySam 23 Fév - 18:29

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
Psychométrie, un mot compliqué dont les trois quarts des personnes ignoraient le sens. C’est pourquoi Jack avait expliqué ce que ça voulait dire à Lizzy. Sinon elle l’aurait regardé avec de grand yeux ronds et on aurait presque pu voir de gros points d’interrogation clignotaient au-dessus de sa tête. En gros ça aurait été la même chose que s’il lui parlait extraterrestre. Son amie accepta la démonstration. Il approcha sa main en douceur puis attrapa sa main, ce qui déclencha son pouvoir. Sur le coup il vit une jeune fille avec des ailes de fée. Puis il reconnut tout de suite les ailes de la plus célèbre des fées. Il lâcha la main de la jeune coréenne avant que sa psychométrie ne lui prenne trop d’énergie. Il allait peut-être éviter de saigner du nez au beau milieu du parc. Petit à petit il reprit ses esprits.

- Zoe ? Tu as vu Zoe ? Qu’est ce qu’il se passait ?

Zoe ? Qui était Zoe ? La fille avec les ailes de Clochette ? Sans doute, parce qu’il ne voyait pas d’autres explications.

- C’était dans un endroit un peu reculé. Tu regardais une jeune fille avec les ailes de Clochette virevolter dans les airs. Je suppose que ça correspond à cette Zoe ? Je dirais que ce n’est pas récent, mais plutôt que ça date d’une époque comme le lycée.

Le blondinet essayait de se concentrer sur la vision qu’il avait eue il y a quelques instants. D’un coup il se rendit compte qu’il en avait peut-être trop dit, notamment par rapport à la période. Ça faisait un peu référence à l’âge de Lizzy et on n’évoquait pas l’âge d’une demoiselle.

- Je suis désolé… C’est malpoli…

Il avait toujours l’impression de faire des bêtises avec ce pouvoir. Il comprenait pourquoi les gens le traitaient de voyeur, parce que c’était comme s’il les épiait, il voyait une partie de leur vie privée/intime. C’est pour ça qu’il portait tout le temps des gants. Et c’est aussi pour ça qu’il n’a jamais eu de relation avec une fille. Les histoires d’amour, il les connaissait uniquement dans les livres et les films.

- En tout cas, ses ailes sont magnifiques ! Ça reproduit exactement les ailes de Clochette dans les moindres détails !

Soudain il sortit son carnet à dessin de son sac. Il l’ouvrit à la page où il avait dessiné la petite fée de Disney. Bien sûr il avait dessiné le détail des ailes. Le beau blond était fasciné par ce qu’il venait de voir. Depuis petit il se disait que les fées existaient, cela venait sûrement de sa mère. Mais jamais il n’aurait pensé qu’elles existaient dans ce sens-là. En parlant de sa mère, c’était le prochain sujet de conversation.

- Ah oui ? Elle pouvait « communiquer » avec les animaux ? C'est tellement cool ! J'essaierais de me renseigner alors.

- Oui, du moins je pense. Je ne lui ai jamais demandé de détail sur son pouvoir. Après je sais que par exemple quand un animal est stressé ou pas content, elle arrivait à le calmer. J’adorais la regarder agir avec les animaux, surtout avec nos animaux. Oui, parce que tu te doutes bien qu’avec un pouvoir comme celui-là, elle avait des animaux. Enfin ils sont toujours vivants, bien sûr. Ils sont juste restés à Boston. Donc j’ai deux chevaux et deux chiens. Si tu veux tu pourras venir les voir un jour, quand j’y retourne.

Une petite session musique ne faisait de mal à personne. C’était même bénéfique pour le moral et la santé. Bon pendant quelques secondes le blondinet avait eu peur, parce qu’il croyait que Lizzy l’abandonnait et ne voulait plus être ami avec lui. Mais c’était rapidement passé, car elle était juste partie attraper la guitare, alors que le pyromane avait juste à tendre le bras pour l’attraper mais ce n’était pas grave. Il avait commencé par la première chanson de Raiponce, celle qui démarre le film. Lizzy avait tout de suite reconnu. En même temps avec le rythme du début ce n’était pas bien compliqué de trouver. Le jeune homme avait de nouveau le sourire aux lèvres. Il n’y avait pas à dire, Disney était le meilleur remède contre les mauvaises ambiances.

- D'accord, d'accord, ça te dit un Duo ? On reste sur du Raiponce ?

Bon ok, avec Disney les duos étaient un peu obligatoires et il n’était pas spécialement contre. Parce qu’il se doutait que Lizzy ne le jugerait pas sur sa manière de chanter… du moins il espérait. L’avantage c’était que Flynn, pardon Eugène, n’était pas chanteur. Le blondinet savait très bien de quelle chanson elle parlait et il la connaissait par cœur. C’était l’une de ses préférées. Le beau blond joua la plus belle chanson du film. Puis quand ce fut son tour, il regarda son amie.

- Je commence à comprendre…

Jack chanta ensuite sa partie jusqu’à la fin de la chanson. Sur les dernières paroles de la chanson, ses yeux étaient plongés dans ceux de la demoiselle, un peu comme dans le dessin animé. Cette chanson avait vraiment quelque chose. Etrangement Jack avait envie d’embrasser Lizzy. Mais il ne le ferait pas. Sinon elle allait vraiment partir en courant et couper tout contact avec lui, pour le coup. Puis en plus, on n’embrassait pas une fille comme ça, voyons. Soudain le jeune homme reprit ses esprits et détourna le visage, gêné. Il remarqua que le soleil avait commencé à se coucher.

- On ferait mieux de rentrer avant qu’il soit trop tard.



_________________
Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack EmptyDim 7 Avr - 13:52

Pique-nique dans le parc
EXORDIUM.
- C’était dans un endroit un peu reculé. Tu regardais une jeune fille avec les ailes de Clochette virevolter dans les airs. Je suppose que ça correspond à cette Zoe ? Je dirais que ce n’est pas récent, mais plutôt que ça date d’une époque comme le lycée.

Oh! Il avait surement vu sa rencontre avec sa meilleure amie! Le jour où Lizzy l'avait suprise à la sortie du lycée, ça semblait si lointain pourtant, c'était il y a que quelques années, elle avait passé tellement de moment avec elle depuis. C'est drôle que ce soit pile la rencontre que Jack est pu voir. Elle qui s'imaginait qu'il y allait y avoir un truc spécial quand il la toucherait, elle n'avait rien sentie, sauf un picotement du à son touché, mais ça c'était pas spécialement du au don du jeune homme...

- Je suis désolé… C’est malpoli…

Hein? Il avait fait quelque chose de malpoli? Elle ne suivait pas, il avait rien dit de malpoli ou fait de malpoli, elle l'avait autorisé à lui toucher la main... Elle ne comprenait pas du tout ce qu'il voulait dire.... Il pouvait vraiment être bizarre parfois, elle aurait ri si elle n'avait pas eu peur de faire encore une bêtise de son côté. C'est plus elle qui devrait s'excuser d'être malpoli avec toutes ses questions déplacés.

- Hein ? Non, mais t'inquiètes pas, ça me dérange pas que tu es utilisé ton pouvoir, j'étais d'accord faut pas que tu t'en fasses.

Elle voulait pas qu'il se sente coupable, elle avait compris qu'il n'aimait pas ses capacités, elle savait que parfois leur particularité pouvait être un fardeau, elle aimerait aussi ne pas connaître les intentions des gens à l'avance... Et puis, c'était assez intrusif parfois.

- En tout cas, ses ailes sont magnifiques ! Ça reproduit exactement les ailes de Clochette dans les moindres détails !
- Oui! T'as vu! C'est trop génial! Et puis, elle est aussi belle que la vraie Clochette. Je te la présenterais, elle est super gentille, je suis sûre qu'elle va t'apprécier, c'est ma meilleure amie.

La discussion continua et ils parlèrent à nouveau de la mère de Jack, elle devait être une femme géniale, en écoutant ce que le jeune homme lui racontait, elle ne pouvait qu'avoir envie de la rencontrer...

- Oui, du moins je pense. Je ne lui ai jamais demandé de détail sur son pouvoir. Après je sais que par exemple quand un animal est stressé ou pas content, elle arrivait à le calmer. J’adorais la regarder agir avec les animaux, surtout avec nos animaux. Oui, parce que tu te doutes bien qu’avec un pouvoir comme celui-là, elle avait des animaux. Enfin ils sont toujours vivants, bien sûr. Ils sont juste restés à Boston. Donc j’ai deux chevaux et deux chiens. Si tu veux tu pourras venir les voir un jour, quand j’y retourne.
- Pas besoin de me demander deux fois, je veux absolument faire un tour à Boston pour les rencontrer ! Et compte sur moi pour te le rappeler !

Elle n'avait jamais vu des chevaux de prêt, les seuls qu'elle voyait c'était ceux des policiers de New York et parfois à des évènements. Bref, elle n'avait jamais été proche d'un cheval, elle était donc super entousiaste à l'idée de s'incruster chez Jack à Boston. Puis, bon, pour l'instant, elle ne pensait pas du tout au fait que ça les laisserait seul dans une maison.....

Suivit ensuite une petite session accoustique entre les deux jeunes gens sur Raiponce. C'était comme si les questions de Lizzy qui avait plombé l'ambiance juste avant avait disparu. Elle proposa ensuite un duo, évidemment, il n'y avait qu'un seul duo dans Raiponce avec une voix d'homme. Et on va pas dire que c'est par hasard que Lizzy est proposée ça.

- Je commence à comprendre…

Ils enchainèrent sur la chanson, Jack était doué avec une guitare, il connaissait bien les chansons et ne semblait pas avoir de mal à reproduire les notes. Elle s'amusait bien. Elle était à fond dans la chanson, elle s'imaginait sur une barque avec lui habillé comme Eugène et elle comme Raiponce, des lanternes volant dans le ciel sombre. Elle croisa le regard de Jack, elle laissa la chanson se finir, c'était tellement une reproduction de la scène qu'elle pensait vraiment qu'ils allaient s'embrasser, mais Jack se détourna gêné, elle rougit à son tour.

- On ferait mieux de rentrer avant qu’il soit trop tard.

Ah oui, ce n'était pas que dans son imagination que le ciel était sombre, il était resté assis sur cette pelouse pendant super longtemps.

- Ah oui, c'est exact, il commence déjà à faire lui, le temps passe vite quand on est en bonne compagnie.

Elle sourit timidement repensant à ce qui avait presque faillit se produire et elle commença à ranger les recipiants vide. Quand ils eurent terminé, l'emplacement était aussi imaculé que lorsqu'ils étaient arrivés. Il était temps de rentrer.

- Merci d'être venu faire ce pique nique aujourd'hui, je suis désolé si certaines de mes questions ton mis dans l'embarra parfois. Mais j'ai passé un bon moment, on devrait refaire ça! On se voit à la cantine.

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Contenu sponsorisé



Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Vide
MessageSujet: Re: Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Je sens l'herbe et la terre comme je les ai rêvés pv Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tremblement de terre haiti
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hide Your Face :: Partie cachée :: Lise et Marie qui s'amusent-
Sauter vers: