AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyJeu 1 Juin - 20:19

Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins
EXORDIUM.
La journée s’annonçait bien, Lizzy n’avait pas cours, on était un samedi, mais pour payer ses études, elle était obligée d’avoir un petit travail à côté. Ça devait bien faire 2 an qu’elle était serveuse dans un Starbuck de Manhattan, elle y travaillait presque tous les week end du mois et parfois certains soirs. Et ce week end tombé justement sur un de ceux où elle devait bosser, parfois, elle aimerait juste rester sous sa couette et dormir un peu plus longtemps. Puis passer l’après-midi avec sa meilleure amie Zoé, mais ça ne marchait pas toujours comme ça. Mais heureusement, il semblerait qu’aujourd’hui allé être une journée ensoleillé et qui dit journée ensoleillé, dit des clients plus heureux. Elle avait donc espoir de ne pas tomber sur beaucoup de cas sociaux. Elle n’avait pas de problèmes avec les clients coréens, parlant elle même le coréen, mais les clients chinois ou français lui posait problème parfois avec leur accent. Mais elle avait apprit à reconnaître les différents accents et pouvait maintenant comprendre une commande en russe. C’est bien la seule chose qu’elle sait dire en russe, “café”. 



Elle avait la mâtiné de libre, elle ne faisait pas l’ouverture, mais la fermeture aujourd’hui. Elle passa donc un peu de temps avec Zoé avant de partir travailler, elle prit aussi le temps de faire les quelques devoirs qu’elle avait. Surtout apprendre un peu de solfège en fait. Vers 14 heures, elle partie pour son travail. Elle terminait à 22h se soir, où elle fermerait le café avec une de ses collègues. L’après midi se passant sans réel encombre, quelques clients pas satisfait par leur prénom écrit sur leur tasse en carton, mais ou si non, tout allé bien. Elle prit une pause pour manger son dîner, un sandwich qu’elle avait acheté en chemin un peu plus tôt dans la journée et retourna travailler. Elle ne faisait plus attention aux auras des gens depuis longtemps, elle voyait ces couleurs de partout et c’était devenu simple des les ignorer. C’était devenu une aide pour savoir quand un client avait un problème, mais à part ça, elle n’y faisait pas vraiment attention.



Il était bientôt l’heure de fermer, il n’y avait finalement plus beaucoup de clients et sa collègue de travail demanda si elle pouvait partir plus tôt car, elle devait se rendre à un anniversaire. Lizzy, gentille comme à son habitude, lui assura qu’elle s’occuperait de la fermeture toute seule et que sa collègue ne devait pas s’inquiéter. On était en plein Manhattan, des policiers parcouraient les rues continuellement, rien ne se passerait. A 22 heures, elle commença donc à fermer les portes, la caisse et ranger. Au moment où elle baissait les rideaux de fer, un groupe de jeunes hommes d’une vingtaine d’année arrivèrent vers le café. Vu leurs auras, ils étaient près pour la bagarre, Lizzy appuya plus fort sur l’interrupteur qui faisait descendre le rideau, comme si ça le ferait descendre plus vite. Evidemment que non et le groupe arriva à la hauteur de Lizzy alors que le rideau n’était cas la moitié du chemin. Ils l’interpellèrent : 


Et toi ! Tu essayes de fermer alors qu’il reste encore des clients ?



Lizzy prit une inspiration et s’arrêta de fermer le rideau pour répondre poliment.

-Je m’excuse, mais ce Starbuck ferme à 22h et il est 22h10, je ne peux pas vous laissez entrer, mais si vous le souhaitez, il y a un Starbuck ouvert jusqu’à 23h, un peu plus loin.




Voyant bien que les explications ne servaient à rien vu le non changement des auras des jeunes hommes, Lizzy recommença à appuyer sur le bouton et le rideau descendit à nouveau. 



Eh la garce, tu penses vraiment qu’on va te laissé nous mettre dehors ? Tu te prends pour qui ?!



Ne réagissant pas, Lizzy laissa le rideau se fermer sur les grognement de la bande. Elle ferma les portes à clef et essaya de calmer ses mains qui avaient commencer à trembler. Elle n’aimait pas ça, mais elle espérait qu’ils finiraient par partir. Au bout d’un moment, elle n’entendit plus leurs voix, elle se rassura donc en espérant qu’ils étaient bel et bien partie. Elle finit de nettoyer et ranger le café et se prépara à sortir les poubelles par l’arrière dans une petite ruelle sombre. Elle ouvrit la porte en portant un gros sac noir. Avant qu’elle n’est pu se retourner, une main lui passa devant et ferma la porte violemment. Elle put voir que le groupe de tout à l’heure l’avait attendu à l’arrière du magasin. Lizzy l’achat le sac et se retourna vers eux : 


-Les gars, je ne veux pas de problèmes, je fais juste mon travail. S’il vous plait. 



Il n’y avait toujours aucun changement dans leurs auras et elle commençait vraiment à avoir peur. Elle ayant fait des arts martiaux plus jeunes, elle pensait pouvoir se défendre un peu, mais elle voyait bien qu’elle ne faisait pas le poids.

Une petite pute comme doit devrait pas nous dire ce qu’on doit faire.”



Il faut dire qu'à ce moment là, elle ne faisait pas la fière, le coup partie, elle venait de lancer son poing, dans le nez du plus proche. Il grogna en se tenant le nez et en la traitant. Un deuxième envoya alors son poing à lui vers Lizzy, elle essaya de le bloquer avec ses bras mais du haut de ses 1m61, l’impact fut si fort, qu’il l’envoya valser et elle tomba. Elle réussit à se rattraper avant que sa tête touche le sol et elle ne vit que comme solution de se mettre en boule. Elle ne pouvait pas s’enfuir entre toutes ces jambes et elle ne pouvait pas se défendre. Elle attendit donc que les coups arrivent.

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptySam 3 Juin - 23:00

Un peu d'aide ne serait pas de refus
Lizzy & Jack

Difficile, voilà comment fut le réveil. Jack se leva quand même. Aujourd’hui il n’était pas trop motivé pour aller en cours. Mais il n’allait pas sécher pour autant. Après avoir pris son petit-déjeuner il s’habilla tranquillement puis partit en cours. Ses cours de la journée étaient entre autres contrôle des pouvoirs, dessin, peinture, etc. Petit à petit il arrivait un peu mieux à contrôler sa pyrokinésie. En revanche la psychométrie c’était une autre histoire. L’incident avec Johanne l’avait un peu marqué. Cela avait beau être son second pouvoir, en attendant c’était celui qu’il maitrisait le moins.

Midi sonna. Jack mangea tout seul. A vrai dire c’était devenu une habitude maintenant. De temps en temps Cecil mangeait avec lui, quand ils avaient les mêmes horaires. Puis les cours de l’après-midi commencèrent. L’après-midi passa plus vite que le matin. Une fois la journée terminée le jeune homme rentra tranquillement au campus. Dans sa chambre il fit ses devoirs et révisa ses cours. Ensuite le blondinet dessina tout en écoutant du Disney. Son œuvre terminée, il chercha une activité à faire pour ce soir. Il savait qu’il n’arriverait pas à dormir. Regardant le portrait de sa mère, il se rappela qu’elle lui avait dit qu’elle aimait bien le cinéma de Manhattan. Il pouvait aller y faire un tour et voir un film. Ça lui fera du bien de sortir et de prendre un peu l’air. Le pyromane prit sa douche puis s’habilla pour sortir. Quand il fut totalement prêt, il quitta le campus pour prendre le ferry.

Arrivé à Manhattan, il se dirigea vers le cinéma. Il avait choisi une séance tardive pour avoir le moins de monde possible. Plus il était seul et plus c’était sûr. Une fois installé dans la salle avec son pop-corn et sa bouteille de Nestea, il leva ses gants. Pendant le film, ça ne risquait rien. En plus il n’y avait pas grand monde dans la salle. A la fin de la séance il remit ses gants et sortit du cinéma plus apaisé. Mine de rien, cela lui avait fait du bien de sortir et de voir autre chose que Westchester. Tandis que le blondinet flânait dans les rues, il entendit un bruit venant d’une ruelle adjacente. S’approchant doucement de l’entrée de la ruelle, il vit une demoiselle en boule par terre et un groupe de mecs qui cherchaient les emmerdes. Levant ses gants il avança dans la ruelle sans réfléchir. Jack chopa le poignet de l’homme avant qu’il n’atteigne la jeune femme. Il força sur sa psychométrie pour chercher bien au fond et essayer d’en voir un maximum.

- Mouilleur de froc. On t’appelait comme ça au collège parce que tu te faisais dessus. Du coup tu as décidé de changer d’école.

Lui lâchant la main, le jeune recula.

- T’en as assez ou je continue ?

Jack reçut un poing dans la figure de la part d’un autre mec de la bande. Avec la force du coup, le mutant recula, manquant de tomber sur la jeune femme. Quand il avait reculé son briquet était tombé de sa poche. Le troisième jeune du groupe ramassa le briquet et l’alluma. Sans doute voulait-il les effrayer. Malheureusement pour lui ça ne prenait pas avec le propriétaire du briquet. Le blondinet augmenta l’intensité de la flamme puis donna à cette dernière une forme horrible, comme une tête monstre. Mort de peur, le mec lâcha le briquet d’un coup et le groupe se tira en courant. Espèce de petits rigolos ! Le pyromane voulut attraper son briquet au vol mais il se brûla. Comme le mec avait lâché subitement l’outil, le beau blond n’avait pas eu le temps d’arrêter sa pyrokinésie. Résultat le briquet termina quand même sa chute par terre. Il s’accroupit pour ramasser le briquet lorsqu’il se rappela de la demoiselle qui était tout proche.

- Ils ne viendront plus te voir. Tu ne risques plus rien.

Son regard s’orienta alors vers la jeune femme. C’était une jeune demoiselle asiatique. Elle aussi devait être effrayée par le blondinet. Réalisant qu’il venait de s’exposer ouvertement comme mutant, qui plus est avec des pouvoirs dangereux, il s’éloigna un peu d’elle. Il avait une petite blessure au coin de la lèvre, où il saignait un peu, à cause du coup de poing. D’un coup il commença à saigner du nez. Ça c’était parce qu’il avait forcé sur sa psychométrie et utilisé sa pyrokinésie juste après. Les yeux baissés, il avait peur et était craintif.

- Désolé…

C’était impossible pour lui d’être un héros ou ce genre de choses. Sauver les demoiselles en détresse ce n’était pas pour lui. Il effrayait tout le monde avec ses pouvoirs. Pourquoi il était allé la secourir ? Il n’en savait trop rien. Sans doute parce que ça lui rappelait son enfance et qu’il aurait aimé que quelqu’un vienne le sauver quand son père le battait. Assis par terre il n’avait pas la force de se lever.

Emi Burton

_________________
Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyLun 5 Juin - 20:54

Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins
EXORDIUM.
Dire qu'elle n'avait pratiquement jamais de problème à son travail, la seule chose qui pouvait lui arriver parfois était de rencontrer un client grognon qui avait eu un café au lait au lieu d'un expresso. Evidemment, elle en voyait des bizarres, des drogués, des touristes perdus, des fanatiques de la mode, mais il ne lui était jamais arrivé d'être agressé. Elle avait donc accepté sans peur de s'occuper de la fermeture du café... Et bien sur, c'est le jour où elle est seule, qu'elle doit s'occuper d'une bande de gamins qui veut lui faire du mal...

Elle croyait les avoir fait partir au moment où elle termine de nettoyer le café et sort les poubelles à l'arrière, mais malheureusement, ils l'attendaient pour lui faire comprendre qu'ils n'avaient pas aimé qu'elle leur ferme la porte au nez. Voyant qu'ils étaient beaucoup plus nombreux qu'elle et plus fort, elle essaya de s'enfuir mais l'un d'eux referma la porte du café pour éviter qu'elle parte par là et les autres l'entourèrent. Elle ne savait pas trop quoi faire, elle essaya de discuter mais apparemment, elle ne devait pas parler le même langage. Elle ne s'était pas rendue compte, mais elle était en position de défense, surement une habitude après ses années d'art martiaux quand elle était plus jeune. L'un d'eux se montra plus agressif que les autres et se rapprocha d'elle, elle n'attendit pas plus longtemps et fit partir son petit poing dans la face du gars. Elle vit du coin de l'oeil qu'un deuxième envoya son poing vers elle, elle essaya de bloquer avec ses avants bras mais le choc la projeta au sol.

Elle se recroquevilla prête à recevoir les coups mais avant qu'elle ne sente quoi que ce soit, elle entendit quelqu'un dire :

- Mouilleur de froc. On t’appelait comme ça au collège parce que tu te faisais dessus. Du coup tu as décidé de changer d’école.

Elle trouvait ça assez étrange à dire en plein milieu d'une bagarre et elle avait pas vraiment changé d'école à proprement parlé, puis elle n'avait jamais eu de problèmes de continence. Elle se décida donc à relever la tête pour voir un jeune homme plus âgé que ses agresseurs qui tenait le poignet d'un des gars. Il relâcha sa prise et le gars recula :

- T’en as assez ou je continue ?

Lizzy était assez surprise de voir que quelqu'un était venu à son aide qu'elle ne remarqua pas un autre des agresseurs envoyer son poing dans le visage du sauveur de la demoiselle, qui faillit tomber sur elle au passage en recevant le coup. Elle vit un briquet tomber de la poche du blond, elle rampa à quatre patte pour essayer de l'attraper avant que quelqu'un ne le prenne mais au moment où elle l’atteignait, un autre le pris et l'alluma. Il avait surement vu un peu trop de jeux vidéo où les animaux s'enfuient face à une flamme de briquet, mais un humain adulte n'allait certainement pas réagir comme ça. Mais qu'elle fut la surprise de Lizzy quand la flamme du briquet se transforma ne monstre, elle eut peur d'avoir affaire à un mutant possèdent le don de pyrokinésie, si c'était le cas, ils n'avaient pas vraiment de chances, elle et son sauveur. Il aurait surement du continuer son chemin au lieu de vouloir sauver une petite asiatique serveuse de Starbuck et se faire brûler. Mais vu la réaction du reste du groupe et de celui qui tenait le briquet, le mutant ne faisait pas partie de leur groupe. Vu que Lizzy était sûre et certaine que ce n'était pas elle qui avait provoqué ça, il ne restait donc qu'une seule autre personne, le jeune homme qui était entrain de ramasser son briquet à côté d'elle. Et bien, elle était bien heureuse que le pyrokinésiste soit dans son camp tiens, bien fait pour eux.

- Ils ne viendront plus te voir. Tu ne risques plus rien.

Elle le regarda de manière suspicieuse, elle vérifia surtout son aura, elle analysa sa couleur et sa forme. Elle vit rapidement qu'elle ne lui voulait rien, elle n'y voyait que de la fatigue et l'envie de l'aider. Mais d'un coup son aura changer pour une aura de peur et craintive, il s'éloigna également d'elle. Les auras donner les sentiments des gens mais pas leur cause, elle quitta son regard de l'aura et vit qu'il saignait de la lèvre et commençait à saigner du nez. Elle reconnut le signe de la sur-utilisation d'un don, elle avait été assez longtemps à Westchester pour reconnaître les signes de fatigues que certains de ses camarades manifestaient parfois lorsqu'ils utilisaient trop leur pouvoir.

- Désolé…

Pourquoi est ce qu'il s'excusait ? il venait de la sauver d'une bande de gamins qui allaient lui faire elle ne savait quoi. Peut être parce qu'il avait faillit lui tomber dessus tout à l'heure ? Mais c'était même pas de sa faute... Elle vit bien qu'il était épuisé et pas besoin de voir les auras pour le comprendre. Elle s'aida du mur et se releva péniblement en grognant, elle s'était écorchée les paumes de main et les genoux en tombant plus tôt et elle saignait un peu, mais rien de grave par rapport à ce qui aurait pu lui arriver. Elle devait juste acheter un nouveau jean... Même si les troues aux genoux étaient modernes, les troues aux genoux avec du sang un peu moins. Quand elle fut debout sur ses deux jambes, elle présenta sa main devant le visage de son sauveur pour l'aider à se relever :

-Merci beaucoup de m'avoir aidé ! Je sais pas ce qu'ils m'auraient fait si t'étais pas venu. Et le coup de pyrokinésie les a bien effrayé ! 



Elle rit un peu en se rappelant les têtes qu'ils ont fait en voyant le monstre de flamme. Elle n'avait par contre pas remarqué la psychométrie, elle était un peu sonnée à ce moment là faut dire. Elle continua en lui souriant :

-J'ai un kit de premier soin à l'intérieur, je pense qu'on en a besoin tous les deux. 



Elle montra ses genoux et le visage du mutant.

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyLun 5 Juin - 21:05

Un peu d'aide ne serait pas de refus
Lizzy & Jack

Pour on ne sait quelle raison, Jack était allé porter secours à une demoiselle en détresse. Sans doute parce que cela lui rappelait son enfance avec son père et qu’il aurait voulu que quelqu’un vienne le sauver. Quoiqu’il en soit, le rôle de preux chevalier n’était pas pour lui. Certes il avait fait fuir le petit groupe, mais il s’était quand même pris un poing dans la figure en manquant de tomber sur la demoiselle. Sans compter qu’il avait clairement montré que c’était un mutant avec des pouvoirs dangereux, histoire de faire fuir celle qu’il venait de sauver. Le blondinet était prêt à se faire rejeter et insulter. C’est pour ça qu’il était craintif et qu’il avait peur. Déjà s’il avait eu la force il se serait levé et serait parti en courant. Malheureusement il n’avait pas la force de se relever, donc il avait opté pour la seconde option : avoir peur. La tête baissée, il n’osait pas la regarder. Soudain une main se présenta au niveau de son visage. Levant les yeux, c’était la jeune femme.

- Merci beaucoup de m’avoir aidé ! Je sais pas ce qu’ils m’auraient fait si t’étais pas venu. Et le coup de pyrokinésie les a bien effrayé !

Elle n’avait pas peur de lui, ni de sa pyrokinésie. La paume de sa main était un peu abimée. Jack attrapa timidement la main qui lui était gentiment tendue. Au contact de la main de la jeune femme sa psychométrie se déclencha. Il vit la demoiselle en train de baisser le rideau de fer pour fermer le magasin. Une fois debout il lâcha doucement la main avant de remettre ses gants qu’il sortit de sa poche. Il hocha timidement la tête en guise de réponse. La jeune asiatique continuait de lui sourire. Alors elle ne le craignait pas ?

- J’ai un kit de premier soin à l’intérieur, je pense qu’on en a besoin tous les deux.

Il la suivit du regard lorsqu’elle montra ses genoux puis le visage du blondinet. Puis son regard se reporta à nouveau sur le visage de la demoiselle.

- Mais tu es fermée.

Jack avait beau dire ça, il fallait qu’il s’assoit sinon il allait s’effondrer par terre à cause de la sur-utilisation de ses pouvoirs.


Emi Burton

_________________
Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyLun 5 Juin - 21:08

Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins
EXORDIUM.
Eh ben ! La soirée n'était pas de tout repos ! Des insultes, une agression, un sauvetage, il ne manquait plus que l'ex petit ami jaloux pour en faire un bon drama coréen. Elle avait fais partie d'une team de traductions de dramas quand elle était encore au lycée, on pouvait donc dire qu'elle en connaissait un rayon dans ce sujet !

Elle était reconnaissante que quelqu'un soit venu à son aide, elle ne savait pas ce qui aurait pu lui arriver s'il n'était pas venu et elle préférait pas essayée d'imaginer. Elle s'était levée péniblement, elle avait les genoux en sang, mais elle voyait que ça commençait déjà à sécher par contre elle s'inquiétait pour son sauveur qui semblait mal en point. Elle lui présenta donc sa main égratigner pour l'aider à se relever tout en le remerciant de l'avoir aidé et le félicitant pour la pyrokinésie. Quand il fut debout, il ne répondit pas vraiment à la phrase de Lizzy et hocha la tête, mais elle vit à son aura qu'il semblait plus rassuré. Elle vit qu'il mit une paire de gant, mais elle n'y fit pas plus attention, elle avait d'autre chose plus important à penser, comme entrer dans le Starbuck et trouver quelque chose qui leurs permettrait de se désinfecter leur blessure. Elle indiqua qu'il y avait un kit de premier soin à l'intérieur. Il répondit alors :

- Mais tu es fermée.

Elle tapa alors la poche arrière de son jean, c'est là qu'elle gardait ses clefs, lors de l'attaque, la bande avait claqué la porte et bloqué le passage. Elle n'avait donc pas pu les utiliser et elle préférait le garder pour elle qu'elle ait les clefs de l'établissement dans sa poche arrière. Elle les sortie donc et dit en ouvrant la porte :

- Ne t'inquiètes pas, j'ai toujours les clefs sur moi.

Elle se retourna vers lui, il était mal en point, et elle devina que l'utilisation de la pyrokinésie semblait l'avoir exténué. Sans prévenir, elle passa le bras du garçon autour de ses épaules pour l'aider à avancer, elle n'était pas grande et pas musclé, mais elle pouvait au moins aider en jouant un peu la canne. Elle l'aida à s'asseoir sur l'une des chaises du Café. Elle avait prit soin de claquer la porte arrière avec son pied pour éviter que quelqu'un rentre par la sans prévenir.

- Ne bouges pas, je vais chercher le kit.

C'est pas comme s'il allait se mettre à faire un marathon... Le kit était dessous la caisse enregistreuse, il pouvait donc toujours la voir quand elle se baissa derrière le comptoir. Elle retourna avec une sorte de valise rouge avec une croix blanche dessus, elle la posa sur la table à côté du jeune homme et s'assit sur la chaise à sa droite. Elle soupira et sourit en grimaçant un peu en sentant ses genoux bruler au moment où elle les pliât:

- Voilà.

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyLun 5 Juin - 21:12

Un peu d'aide ne serait pas de refus
Lizzy & Jack

Jack était crevé. Il avait trop forcé sur ses pouvoirs et surtout sur sa psychométrie. Se mettre debout était impossible. D’un coup la demoiselle l’aida à se relever en lui tendant la main. Le blondinet accepta l’aide et se leva. Bon au contact de sa main, sa psychométrie s’était déclenchée mais c’était léger. Cela ne l’empêcha pas de mettre ses gants par précaution. Il y avait une chose qu’il avait du mal à comprendre. Pourquoi elle l’aidait ? C’était un mutant avec des pouvoirs dangereux qui plus est. Ou alors ce n’était pas une anti-mutant et c’était une fille qui aimait bien les mutants. Mais c’était plutôt rare de nos jours avec le nouveau président. Puis la jeune femme le prévint qu’il y avait une trousse de secours à l’intérieur. Mais dans sa vision en se relevant le jeune homme avait vu que le Starbuck était fermé. Il l’observa tapoter la poche arrière du jean.

- Ne t’inquiètes pas, j’ai toujours les clefs sur moi.

Après un hochement de tête, il répondit :

- Ce que je voulais dire c’est : est-ce que j’ai le droit de rentrer ? Ils sont venus t’embêter parce que deux minutes avant tu leur as refusé l’entrée vu qu’ils avaient dépassé l’heure de fermeture, n’est-ce pas ?

Soudain Jack sentit son bras se soulever. La demoiselle avait attrapé son bras et l’avait passé par-dessus son épaule. Les yeux du blondinet s’écarquillèrent et son rythme cardiaque s’accéléra un peu. Jamais personne ne l’avait collé comme ça. Ses yeux étaient rivés sur la jeune asiatique tandis qu’ils avançaient vers une table. Avant de s’asseoir il détourna le regard, les joues légèrement rouges.

- Ne bouges pas, je vais chercher le kit.

Assis, le mutant hocha la tête pour acquiescer. En même temps il ne pouvait pas aller loin vu l’énergie qu’il lui restait. Pendant qu’elle allait chercher le kit, il observa la pièce. La dernière fois qu’il était rentré dans un Starbuck remontait à quand sa mère était encore de ce monde. Autant dire que ça faisait très longtemps qu’il n’avait pas mis les pieds dans un truc comme ça. De temps en temps il aimerait bien prendre un Starbuck ou autre. Mais il préférait éviter ces endroits à cause de ses pouvoirs. Ou alors il fallait qu’il y aille lorsqu’il n’y avait personne. Sauf que vous avez déjà vu un Starbuck ou un Columbus vide ? Non ! C’est le genre de lieu qui attire toujours du monde, un peu comme Disneyland. D’un coup il revint à la raison pour laquelle il était ici.

- Voilà.

La jeune femme était assise à sa droite. Voyant les genoux en sang, il réfléchit un instant puis leva ses gants. Il ouvrit la petite boîte. Il y prit un petit morceau de coton qu’il imbiba de désinfectant. Ensuite il posa délicatement le coton sur l’un des genoux de la demoiselle. Le jeune homme tapotait doucement la texture moelleuse blanche. Puis il changea de coton pour faire la même chose sur l’autre genou.



Emi Burton

_________________
Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Dim 11 Juin - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptySam 10 Juin - 14:36

Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins
EXORDIUM.
- Ce que je voulais dire c’est : est-ce que j’ai le droit de rentrer ? Ils sont venus t’embêter parce que deux minutes avant tu leur as refusé l’entrée vu qu’ils avaient dépassé l’heure de fermeture, n’est-ce pas ?

Elle le regarda étonné, les circonstances n'étaient pas les mêmes, les autres venaient pour acheter quelque chose, elle avait déjà fermé la caisse enregistreuse et elle n'avait pas le droit de la rallumer, si elle le faisait, le système compterait ça comme une nouvelle journée. Elle ne pouvait donc pas prendre les paiements des clients à ce moment là, alors que là, ils venaient de se faire tabasser. Puis, c'est pas comment s'ils allaient se servir dans les reste de café, même si en travaillant dans l'établissement, elle pouvait se servir autant de fois qu'elle le souhaitait. Enfin bref, elle n'allait pas les laisser pourrir dans une allée sombre.

- C'est pas les mêmes circonstances, je pense pas que mon chef n'y voit d'inconvénient à ce qu'on se réfugie à l'intérieur.

Elle l'aida à s'asseoir à une des tables du Café et partie à la recherche du Kit de secours, elle fit le tour du comptoir et récupéra ce dont elle avait besoin. Elle essaya de se dépêcher le plus possible, mais elle sentait que l'adrénaline commençait à diminuer. Elle avait travaillé toute la soirée et s'était faite agressée. On ne peut pas dire que c'était la meilleure soirée de sa vie. Elle posa le kit sur la table à côté du jeune homme et essaya de s'asseoir sans trop grimacer en sentant les blessures sur ses genoux.

Elle vit le garçon ouvrir la boite et sortir les cotons puis le désinfectant, il imbiba un des cotons, elle s'attendait à ce qu'il l'utilise sur lui même, mais il le posa sur le genou de Lizzy. Elle sursauta au contacte du désinfectant avec sa blessure, ça picoté mais c'était supportable. Elle ne savait pas quoi dire, elle resta donc silencieuse à le regarder tout en commençant à rougir. Il utilisa un second coton pour s'occuper de son deuxième genou et elle, elle ne disait toujours rien.

Elle reprit ses esprits lorsqu'il eut fini de nettoyer ses blessures. Elle eut un petit rire gêné et essaya de cacher un peu ses joues en feux en se concentrant sur la mallette. Elle prit les pansements et commença à les couper assez grand pour recouvrir ses genoux. Puis elle prépara un coton pour ses mains. Elle voulut couper se silence et demanda :

- hmm... tu es étudiant Westchester toi aussi? Au fait, je pense pas qu'on s'est présenté, je m'appelle Lizzy.

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyDim 11 Juin - 14:32

Un peu d'aide ne serait pas de refus
Lizzy & Jack

Elle sembla étonnée face à sa remarque. Était-ce parce qu’elle n’avait pas remarqué qu’il avait la psychométrie comme pouvoir ? Il était convaincu qu’elle avait deviné. Si c’était ça, il venait de se vendre tout seul pour qu’elle le fuit. Il allait encore se retrouver seul et c’était sa faute.

- C’est pas les mêmes circonstances, je pense pas que mon chef n’y voit d’inconvénient à ce qu’on se réfugie à l’intérieur.

Acquiesçant d’un signe de la tête, il attendit qu’elle revienne avec le kit de secours à la table. Quand elle revint avec, Jack prit un coton avec du désinfectant et soigna les genoux de la demoiselle. Lorsqu’elle sursauta il s’arrêta. Au bout d’un moment il reprit. Il faisait le plus doucement possible, il ne voulait pas lui faire mal.

Une fois qu’il eut terminé, il posa les cotons usagés sur le côté. Puis il s’apprêta à prendre des pansements quand elle le devança. Le blondinet recula sa main et détourna le regard. Ce silence était lourd. Mais il ne savait pas quoi dire. Son manque d’énergie ne lui permettait pas de réfléchir à un sujet de conversation. En même temps, même avec toute son énergie il serait sans doute rester silencieux, car il n’aurait pas su quoi dire ou quoi faire. La jeune femme n’avait peut-être pas envie de discuter avec lui. Certes Jack l’avait sauvé mais ça restait un mutant… et dangereux qui plus est.

- hmm… tu es étudiant Westchester toi aussi? Au fait, je pense pas qu’on s’est présenté, je m’appelle Lizzy.

Jack reporta son attention sur l’asiatique, qui était en train de se soigner.

- Oui, je m’appelle Jack. Enchanté. Ça veut dire que tu es à Westchester ?

Serveuse à Starbuck était sûrement un petit boulot à côté afin de payer ses études à l’institut. D’un certain côté, le pyromane l’enviait. Elle pouvait avoir un job étudiant, lui, il ne pouvait pas à cause de ses pouvoirs. Ce n’était même pas la peine de penser à serveur. Vous avez déjà vu un serveur avec des gants ? Jamais ! Donc ce qui voulait dire, déclencher sa psychométrie dès qu’il touchait quelque chose ? Non merci. Le formateur au contrôle des dons trouvait que c’était une bonne idée, parce que c’était un bon moyen pour l’aider à contrôler son pouvoir. Malheureusement le jeune blond n’était pas de cet avis, il avait trop peur de faire des catastrophes.




Emi Burton

_________________
Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Mer 21 Juin - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyMer 14 Juin - 22:41

Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins
EXORDIUM.
Bon parfois les neurones de Lizzy ne se connecte pas toujours, elle ne trouvait pas sa bizarre qu'il ait su que ses agresseurs soient venus lui faire payer le fait qu'elle ne leur ait pas ouvert plus tôt. Elle ne s'était même pas demandé si c'était parce qu'il avait vu leur confrontation un peu plus tôt dans la soirée ou s'il avait un quelconque pouvoir de vision dans le passé ou le futur. Bref, elle avait juste répondu comme si c'était tout à fait normal qu'il sache ce qui c'était passé plus tôt. Faut dire, vu qu'il l'avait bien aidé plus tôt, elle ne se méfiait pas vraiment de lui. Peut être qu'elle devrait vu qu'il avait failli cramer l'un de ses agresseurs mais il semblait tellement fatiguer actuellement qu'il ne ferait pas mal à une mouche. Puis il portait des gants, Lizzy avait fini par le remarquer à force, mais elle avait mis ça sur le compte de la pyrokinésie, tant c'était comme Elsa de la Reine des Neiges - un film bien sympathique qui permettait l'avancement de l'acceptation des mutants, merci Disney! - les gants lui permettaient de contrôler son pouvoir de pyrokinésie? Qui sait? Lizzy ne connaissait pas beaucoup de monde avec des pouvoirs dans ce genre dans son entourage, par exemple sa meilleure amie avait des ailes, donc rien à voir avec des gants. Puis, l'aura du jeune homme montrait aucune volonté de lui faire du mal, en tout cas, elle était beaucoup plus calme que lorsqu'il se battait contre les jeunes.

Elle le laissa soigner ses blessures aux genoux et commença à préparer des pansements, quand il eut terminé, elle lui demanda si lui aussi allé à Westchester et elle se présenta. Elle profita du temps qu'il réponde pour essayé de coller les pansements sur ses genoux en essayant de bien les recouvrir.

- Oui, je m’appelle Jack. Enchanté. Ça veut dire que tu es à Westchester ?

Elle releva la tête de ses genoux et lui sourit :

- Enchanté, oui, je suis aussi une des élèves, en musique plus exactement! Et toi?

Elle ne l'avait jamais vu dans sa classe, après, il pouvait très bien être dans une classe supérieur, mais elle aurait du le croiser dans les couloirs alors... Après, c'est vrai qu'elle pouvait être un peu trop dans son monde quand elle était avec Zoe et pouvait très bien passer à côté de gens sans s'en rendre compte. Elle regarda le visage de Jack et se rappela que lui aussi s'était fait frapper. Elle approcha doucement sa main de la joue du jeune homme:

- Ça va ta joue? Tu n'as pas mal?


_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyMer 21 Juin - 20:06

Un peu d'aide ne serait pas de refus
Lizzy & Jack

Dans le Starbuck, Jack était assis à une table attendant que la demoiselle revienne avec la trousse de secours. Quand elle revint il était un peu perdu dans ses pensées. Il se "réveilla" vite. Le blondinet désinfecta les genoux de la jeune asiatique. Pour cela, il avait levé ses gants afin que ce soit plus facile. Il savait que sa psychométrie ne fonctionnerait pas, parce que le coton n’avait pas une vie passionnante… enfin du moins un passé. Ensuite elle s’occupa des pansements et fit les présentations en mentionnant Westchester. Le pyromane lui répondit alors qu’il était bien étudiant à l’institut pour mutant comme elle le pensait.

- Enchanté, oui, je suis aussi une des élèves, en musique plus exactement! Et toi?

Le jeune homme hocha la tête pour acquiescer et esquissa un petit sourire.

- J’étudie le dessin. Ça fait longtemps que tu es à Westchester ? Sans être indiscret bien sûr.

Il ne pouvait pas dire que sa tête lui était familière, étant donné qu’il évitait les gens et qu’il se mettait toujours aux mêmes endroits isolés. Soudain Lizzy approcha sa main de la joue du blondinet. Jack écarquilla les yeux, surpris. C’était la première fois que quelqu’un le touchait comme ça. Il avait oublié cette sensation.

- Ça va ta joue? Tu n’as pas mal?

Ah oui ! C’est vrai qu’il s’était reçu un coup de poing. Le mutant secoua négativement la tête avec un sourire sincère. En souriant il ferma un peu l’œil et se crispa. Cela avait un peu tiré sur la blessure qu’il avait au coin des lèvres, réveillant un petit peu la douleur.

- Non, ça va.

Sa joue ne lui faisait pas mal. Ça lui avait juste rappelé des mauvais souvenirs de son enfance. Mais il n’allait pas lui dire qu’il se faisait battre par son père quand il était petit. Il n’était pas débile.

- Tu es une mutante aussi ?

Cette question le taraudait depuis qu’elle lui avait répondu qu’elle était étudiante à Westchester. A l’institut, il n’y avait pas que des mutants. Les humains y avaient leur place aussi. Donc Lizzy pouvait très bien être une humaine qui voulait cohabiter avec des gens hors du commun, si l’on pouvait dire ça comme ça. En ce qui le concernait, elle était déjà au courant.





Emi Burton

_________________
Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Sam 1 Juil - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptySam 1 Juil - 16:09

Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins
EXORDIUM.
Le Starbuck était silencieux, on n'entendait que les ronronnements réguliers des frigos et des machines à café au repos. Lizzy n'avait pas l'habitude de voir le café aussi silencieux, elle ne restait jamais longtemps après la fermeture, c'était comme un endroit inconnu, habituellement, il y avait tellement de clients! La, elle était seule en compagnie de Jack, ils avaient fini par se présenter, avec tous ces évènements, ils n'avaient pas vraiment eu le temps faut dire.

- J’étudie le dessin. Ça fait longtemps que tu es à Westchester ? Sans être indiscret bien sûr.

En dessin? Ils étaient tous les deux des personnes créatives alors! C'était plus facile de comprendre les gens créatifs pour Lizzy que les scientifiques, un peu comme si les cerveaux n'étaient pas sur la même longueur d'onde avec les personnes très logiques. Les auras lui permettaient peut être de voir les sentiments des gens, mais elle ne lisait pas dans les pensés.

- En dessin? Je suis en deuxième année et toi? Il me semble pas t'avoir déjà croisé, après, je suis un peu tête en l'air, donc faut pas faire attention.

Elle sourit gêné, elle évitait de trop regarder les gens avec toutes ses auras, elle se trouvait un peu trop submergé parfois. Elle se rappela alors que Jack avait également reçu un coup de point à la joue, elle s'inquiéta et approcha sa main vers sa joue pour la toucher en lui posant la question. Elle vit l'aura changer de couleur vers quelque chose qui se rapprocher de la surprise et en voyant la réaction de Jack, elle s'arrêta avant de le toucher et baissa son bras. Elle ne voulait pas non plus dépasser la ligne, il l'avait peut être aidé, mais elle ne pouvait pas commencé à toucher un inconnu sans son consentement.

- Non, ça va.

Il semblait sincère vu son aura, même en faisant une petite grimace quand il lui sourit à cause de la douleur. Elle n'insista pas, mais ajouta quand même:

- Si la douleur s'accentue, il y a de la glace dans les congélateurs, ça pourrait sûrement t'aider.

Elle sourit désolé qu'il soit blessé à cause d'elle. Elle avait remarqué que l'aura de Jack s'était un peu assombri quelque seconde auparavant, mais c'était tellement bref, qu'elle conclue qu'il avait sûrement du penser à quelque chose de pas très sympathique, c'était habituellement comme ça quand une aura changé brusquement, c'était quand les gens se rappelaient de quelques choses. Mais il était vite redevenu normale.

- Tu es une mutante aussi ?

Ah! Elle pensait qu'elle l'avait dit, après, ça ne se voyait pas chez elle, elle n'avait pas les yeux qui s'illuminait, ne pouvait pas se défendre avec, le seul endroit où son pouvoir pouvait être utile c'était peut être lors d'un débat politique. Mais elle était bien trop gentille pour ça:

- Oui, ma mutation ne se voit pas, c'est assez facile de la cacher et je me fais jamais embêter. On peut dire que j'ai de la chance... Je vois les auras et les liens entre les personnes, ce n'est pas extraordinaire, mais on s’habitue avec le temps à voir des couleurs de partout.

Elle sourit, elle n'avait pas de honte à raconter son pouvoir à un autre mutant, elle savait qu'il ne serait pas choqué de l'entendre, c'était quelque chose de bien à l'école, les gens ne te jugeaient pas et presque tout le monde comprenait ce que tu traversait.

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptySam 1 Juil - 22:49

Un peu d'aide ne serait pas de refus
Lizzy & Jack

Pour une fois Jack pouvait rentrer dans un Starbuck sans prendre le risque de faire une catastrophe. Mais bon il fallait avouer que cela faisait bizarre de voir un Starbuck vide. Ce lieu qui d’habitude était rempli. Au bout de deux heures, ils avaient enfin fait les présentations. D’ailleurs ils étaient tous les deux étudiants à Westchester. Elle étudiait la musique. Pour continuer la conversation il lui avait demandé depuis combien de temps elle était à l’institut.

- En dessin? Je suis en deuxième année et toi? Il me semble pas t’avoir déjà croisé, après, je suis un peu tête en l’air, donc faut pas faire attention.

Comment dire ? Il évitait tout contact avec les gens parce qu’il était dangereux. D’autant qu’il restait toujours au même endroit isolé de tous. Alors c’était sûrement normal qu’elle ne l’ait jamais croisé. Il n’allait peut-être pas lui dire ça, sinon elle allait s’enfuir en courant.

- Oui en dessin, pourquoi ? Je suis en première année. Ça ne fait que six mois que je suis à Westchester, donc c’est sans doute normal qu’on ne se soit pas croisé.

Le blondinet fut surpris quand la demoiselle érafla sa joue. Soudain elle se stoppa et baissa la main. Jack détourna le regard, un peu triste. Elle n’avait sans doute pas envie de toucher un pyromane, quelqu’un de dangereux. Il avait l’habitude, ce n’était pas la première fois. Pourquoi ça changerait ?

- Si la douleur s’accentue, il y a de la glace dans les congélateurs, ça pourrait sûrement t’aider.

Ses yeux reportèrent leur attention sur la demoiselle.

- D’accord, j’y penserais si j’ai trop mal. Merci.

Il ne lui demanderait pas de glace. Il ne voulait pas la déranger. De toute manière ce n’était pas sa joue qui lui faisait mal, mais sa blessure au coin de la lèvre qui saignait. Il la soignerait quand il serait de retour dans sa chambre à l’institut.

Ensuite il lui demanda si c’était une mutante. Elle pouvait très bien être humaine. Ce n’était pas parce qu’une personne était à Westchester que cette personne avait des pouvoirs. De toute façon que ce soit humain ou mutant, ils avaient tous peur de lui à l’institut. Un don de pyrokinésie incontrôlable, ça effraie toujours.

- Oui, ma mutation ne se voit pas, c'est assez facile de la cacher et je me fais jamais embêter. On peut dire que j'ai de la chance... Je vois les auras et les liens entre les personnes, ce n'est pas extraordinaire, mais on s’habitue avec le temps à voir des couleurs de partout.

Autrement dit tout le contraire du blondinet. Jack était content que Lizzy soit aussi une mutante. C’était le cas de le dire, elle avait de la chance. Chose que le jeune homme n’avait jamais eu depuis sa naissance.

- C’est bien ! C’est déjà mieux que la pyrokinésie ou la psychométrie.

D’un coup il se rappela qu’il avait saigné du nez, parce qu’il avait trop utilisé ses pouvoirs. Il devait avoir les traces de sang sec qui descendait du nez.

- Il y a des toilettes ?

Non pas qu’il avait besoin d’aller au petit coin. Mais c’était uniquement pour le lavabo. Dans toutes les toilettes il y avait un lavabo pour se laver les mains. Le jeune homme nettoierait le sang sur son visage et en profiterait pour se passer un peu d’eau sur le visage. Ça lui ferait le plus grand bien et ça le réveillerait peut-être un petit peu.





Emi Burton

_________________
Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Jeu 6 Juil - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyMar 4 Juil - 13:38

Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins
EXORDIUM.

- Oui en dessin, pourquoi ? Je suis en première année. Ça ne fait que six mois que je suis à Westchester, donc c’est sans doute normal qu’on ne se soit pas croisé.
- Oh pour rien, je suis juste heureuse de rencontrer d'autres personnes créatifs! On est pas beaucoup dans ce monde de scientifiques et mathématiciens.

Elle eut un petit rire, évidemment, elle n'avais rien contre les scientifiques et les mathématiciens, mais elle avait plus de points en commun avec quelqu'un qui faisait du dessins. Elle s'inquiéta ensuite de la joue de Jack, elle s'était rappelée qu'il s'était fait frapper et il n'avait pas l'air en très bon état, lui non plus. En plus de sa fatigue dût à son utilisation de son don. Elle n'avait pas ce problème, son don faisait partie d'elle, elle ne pouvait pas l'améliorer ou le diminuer, elle vivait avec. Elle avait bien essayer d'éteindre ces halos comme certains télépathes arrivaient à faire, mais on aurait dit que c'était une mutation dans l'oeil et non dans le cerveau. Bref, elle n'était pas spécialiste de ce genre de choses et elle s'était habituée à voir toutes ces couleurs autour d'elle. Elle ne voulait pas être intrusive et avait retiré sa main avant de réellement toucher le visage et Jack, ils ne se connaissaient pas depuis longtemps et elle avait peur de franchir une ligne. Elle vit tout de même son aura se teinter d'un peu de tristesses, aurait il voulu qu'elle continue son geste, elle ne savait pas, ça aurait pu être une autre raison... Elle décida d'arrêter de l'analyser même si elle était très tenté vu le peu de choses qu'il disait. Elle lui dit tout de même que si sa douleur s'accentuait, elle avait de la glace dans le congélateur.

- D’accord, j’y penserais si j’ai trop mal. Merci.

Elle voyait bien que même s'il avait mal, il ne le dirait pas de peur de la déranger, elle sourit malgré elle devait sa gentillesse. Il l'avait aidé fasse à des jeunes qui lui auraient fait, elle ne savait quoi et maintenant, il voulait pas la déranger. Il lui demanda si elle était mutante, elle n'eut pas de problème a expliquer qu'elle voyait les auras et les liens entre les gens.

- C’est bien ! C’est déjà mieux que la pyrokinésie ou la psychométrie.
- Oui, je ne me plains pas, c'est une mutation facile à vivre et à cacher. J'imagine pas comme ça doit être éprouvant ta pyrokinésie.

Elle ne connaissait personne à part lui qui avait la pyrokinésie et elle ne connaissait personne possédant la psychométrie, elle savait un peu ce que c'était, apparemment, quelque chose où tu voyais des choses sur les gens que tu touchais, elle était pas sûre. La pyrokinésie était un don plus connue, elle savait donc ce que c'était.

- Il y a des toilettes ?

Elle montra du doigt le panneau des toilettes au font du café. Quand il fut partie elle se leva en couinant un peu à cause de ses blessures aux genoux, elle n'aurait évidemment pas fait un bruit, si elle savait que Jack était là. Elle rangea la trousse de secours se dirigea vers le comptoir, la remis à sa place et décida de préparer deux chocolats chauds à emporter, elle alluma les machines qui était parfaite pour se mettre rapidement en marche à la demande des clients et termina les chocolats en même pas 5 minutes, elle nettoya rapidement les appareils pour le lendemain et écrivit Jack sur un gobelet et Lizzy sur l'autre, on était à Starbuck oui ou non? Elle ouvrit le congélateur du mini frigo sous le comptoir et en sortie quelques glaçons, elle les mit dans une serviette en papier et attrapa les gobelets pour en donner un à Jack avec les glaçons, qu'ils puissent les mettre un peu sur sa joue. Vu l'heure qu'il était, ils ne devaient pas tarder à rentrer s'ils voulaient arriver à l'école avant que le jour ne pointe le bout de son nez.


_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyJeu 6 Juil - 23:17

Un peu d'aide ne serait pas de refus
Lizzy & Jack

- Oh pour rien, je suis juste heureuse de rencontrer d’autres personnes créatifs! On est pas beaucoup dans ce monde de scientifiques et mathématiciens.

Jack hocha la tête pour acquiescer. Les maths n’étaient pas sa tasse de thé. Concernant les scientifiques il préférait les éviter, parce qu’il n’avait pas envie de finir cobaye dans un laboratoire. Si son père était encore en vie, le blondinet aurait fini comme ça. Pour son géniteur, le jeune homme aurait été un monstre. Enfin même sans son père pour le traiter de monstre, le pyromane se considérait déjà comme un monstre.

Lizzy lui proposa de la glace pour sa joue, afin d’anesthésier la douleur. Il lui indiqua poliment qu’il lui demanderait si ça s’accentuait. Bien sûr c’était un mensonge, mais un gentil mensonge. Déjà il l’avait obligée à les faire rentrer pour se soigner. Enfin il l’avait juste soignée. Il soignerait son égratignure à la lèvre une fois rentré à sa chambre à l’institut. Puis la conversation s’orienta vers le pouvoir de l’asiatique. Voir les auras c’était cent fois mieux que la pyrokinésie ou la psychométrie. Comme elle le disait si bien, les gens ne l’embêtaient pas à cause de ça. Tout le contraire de Jack. En y réfléchissant il avait l’impression qu’un fossé les séparait. A vrai dire il avait l’impression qu’un fossé le séparait des autres tout court. Il était trop dangereux.

- Oui, je ne me plains pas, c’est une mutation facile à vivre et à cacher. J’imagine pas comme ça doit être éprouvant ta pyrokinésie.

Alors elle n’avait pas compris qu’il avait la psychométrie comme pouvoir en plus de manipuler le feu ? D’un côté c’était positif pour lui. Il n’allait pas s’amuser à lui dire. De toute façon, elle l’aura sûrement oublié dès demain et ils ne se reverront plus. Ça ne servait donc à rien de lui dire. Ses pouvoirs étaient facile à cacher mais absolument pas facile à vivre. Le blondinet avait beaucoup de mal à vivre avec.

- Oui, très éprouvant. Mais j’essaye de vivre avec comme je peux.

Sa pyrokinésie était autre qu’éprouvante. Le souvenir de l’incendie, causant la mort de son père, le hantait toujours et restait un vrai traumatisme pour lui. Il se rappelait aussi de Johanne qui avait cru les rumeurs qui circulaient sur lui. Ne voulant pas se rappeler tous ses mauvais souvenirs pour ne pas s’épuiser davantage il essaya de penser à autre chose. Le jeune homme demanda alors où se trouvait les toilettes. Il voulait s’essuyer les traces de sang sec qu’il avait au niveau du nez. A vrai dire il avait oublié qu’il avait saigné du nez. Le sang avait séché. Résultat ça ne devait pas être beau à voir. Une fois que Lizzy lui eut montré les toilettes, il se leva doucement et se dirigea vers ces dernières.

A l’intérieur des toilettes il ouvrit le robinet et se mouilla le visage. Se nettoyant le sang, il en profita pour jeter un œil à sa tête dans le miroir. Il avait l’air un peu beaucoup fatigué. En tout cas l’eau fraiche sur le visage lui faisait du bien. Quelques minutes plus tard il sortit des toilettes. La demoiselle n’était plus à la table. Elle ne l’avait quand même pas abandonné là ? Le blondinet regarda aux alentours et vit la jeune femme au comptoir. Il s’avança vers elle tout en restant de l’autre côté du comptoir.

- Je pense qu’on devrait rentrer. Il se fait tard et il nous faut le temps de rentrer. Tu loges à Westchester ?

Etant donné qu’elle avait un petit boulot dans New York elle pouvait très bien avoir un logement dans New York.





Emi Burton

_________________
Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500


Dernière édition par Yuki-chan le Ven 28 Juil - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzy Jang
Admin
Messages : 71
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyDim 16 Juil - 16:35

Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins
EXORDIUM.
Ils avaient un peu parlé des pouvoirs de Lizzy, elle lui avait expliqué en quoi ils consistaient et avait ajouter que ce n'était pas la pire mutation possible, elle avait la possibilité de le cacher aux extrémistes qu'elle rencontrait, évidemment, on découvrirait rapidement qu'elle était mutante si on lui faisait une prise de sang et qu'on regardait un peu son ADN, mais dans la vie de tous les jours, c'était bien plus facile. Elle compara son pouvoir à celui de Jack, elle n'avait pas à se plaindre face à d'autres de ses camarades de classes.

- Oui, très éprouvant. Mais j’essaye de vivre avec comme je peux.

Elle sourit désolé, elle ne savait même pas si elle pouvait se mettre à sa place et elle trouvait courageux de lui d'être venu l'aider et d'avoir exposé ses pouvoirs à des inconnus.

Alors que Jack partait pour les toilettes, Lizzy en profita pour ranger le kit de premier secours et eu l'idée de préparer deux chocolats chauds, ça ferait sûrement du bien à Jack qui devait manquer d'énergie après avoir utilisé ses pouvoirs. Elle sortie également des glaçons du congélateur et les mis dans une serviette en papier pour qu'il puisse les utiliser, elle avait bien compris qu'il ne lui demanderait pas pour éviter de la déranger et elle ne voulait pas qu'il arrive le lendemain en cours avec une joue deux fois plus grosses.

- Je pense qu’on devrait rentrer. Il se fait tard et il nous faut le temps de rentrer. Tu loges à Westchester ?

Elle releva le nez et vit que Jack se tenait derrière le comptoir. Elle lui sourit et acquiesça:

- Oui, Westchester. Au fait, j'ai fais deux chocolats chaud, je pense que tu en as besoin, je les ai fais à emporter, comme ça on pourra rentrer en même temps.

Elle lui tandis la tasse à emporter de Jack où elle avait fait exprès d'écrire "Jacques" la version française, elle se devait d'écrire mal un prénom à Starbuck, elle avait écrit le siens "Lisy". Elle se rappela ensuite la serviette de glaçon, elle l'a tandis également au mutant.

- J'ai sortie des glaçons pour ta joue, ce serait bête de déformer un aussi beau visage.

Elle rit et lui laissa les glaçons. Elle espérait qu'il accepte, elle ne pouvait pas faire grand chose pour lui et trouvait ça assez agaçant, même si elle n'était pas le genre de personnes qui pensait que les choses devaient toujours être remboursé. Elle sortie du comptoir et se dirigea vers la porte de derrière, elle laissa Jack sortir en premier et elle activa le code de l'alarme avant de sortir à son tour et de fermer derrière elle. Elle se tourna vers Jack:

- On prend le metro?

_________________
signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hideyourface.forumcanada.org
Yuki-chan
Messages : 68
Date d'inscription : 02/03/2014



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins EmptyVen 28 Juil - 17:53

Un peu d'aide ne serait pas de refus
Lizzy & Jack

La jeune asiatique avait l’air désolé par rapport aux pouvoirs du blondinet. Elle n’avait pas à se sentir ainsi. Après tout, les mutants ne choisissaient pas leur don. C’était un peu la loterie. Jack était mal tombé, voilà tout.

Il partit aux toilettes pour nettoyer la couleur purpurine sur son visage. Ce fut relativement rapide. Quelques instants plus tard il sortit et retrouva Lizzy au comptoir. Le jeune homme lui indiqua que c’était mieux de rentrer, car il se faisait tard. Par la même occasion il demanda si elle habitait à Weschester.

- Oui, Westchester. Au fait, j'ai fais deux chocolats chaud, je pense que tu en as besoin, je les ai fais à emporter, comme ça on pourra rentrer en même temps.

Soudain elle lui tendit un gobelet Starbuck. Elle lui avait fait un chocolat chaud ? C’était très gentil de sa part. Il remarqua qu’elle avait écrit son prénom à la française. Cela lui fit afficher un sourire.

- Merci, c’est très gentil.

Attrapant le gobelet il sentit la chaleur. Il allait attendre un peu avant de commencer à le boire afin d’éviter de se brûler la langue.

- J'ai sortie des glaçons pour ta joue, ce serait bête de déformer un aussi beau visage.

Ses yeux s’écarquillèrent. "Déformer un aussi beau visage" c’était la première fois que quelqu’un lui disait ce genre de choses. Une certaine personne ne le trouvait pas si beau son visage et ne s’était gêné pour tenter de le déformer par le passé. Jack était surpris. Le blondinet se mit à rougir, sans s’en rendre compte.

- M-merci…

Timidement il accepta le papier avec les glaçons. Il les mettrait contre sa joue en sortant. Lizzy ouvrit la porte. Le blondinet sortit et attendit la demoiselle.

- On prend le metro?

Jack hocha la tête en guise de réponse. Une fois le Starbuck fermé pour de bon, ils se dirigèrent vers la station de métro. Après avoir pris le métro, les deux étudiants prirent ensuite le ferry pour les ramener sur l’île. Marchant tranquillement, le pyromane buvait son chocolat chaud. Ça faisait du bien un peu de chaleur au milieu de ce froid hivernal.

Le jeune homme raccompagna Lizzy jusqu’à sa chambre. Ils se dirent au revoir. Puis il alla dans sa chambre. Arrivé dans sa chambre Jack s’écroula sur le lit.





Emi Burton

_________________
Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Tumblr_mnx8pcuNsU1s9od03o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Vide
MessageSujet: Re: Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu d'aide ne serait pas de refus. pv - Jack Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain ne serait pas de refus ! [PV Shini!]
» Un peu d'aide ne serait pas de refus [PV Tenten]
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Decors : Aide de Camp ?
» [AIDE]forumactif et site roxogamer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hide Your Face :: Partie cachée :: Lise et Marie qui s'amusent-
Sauter vers: